WTCC : Citroën et Loeb vers un nouveau récital à Salzbourg ?

le
0
Comme ici à Marrakech, les trois Citroën n'ont pas quitté la tête du classement cette saison en remportant six des sept premières courses.
Comme ici à Marrakech, les trois Citroën n'ont pas quitté la tête du classement cette saison en remportant six des sept premières courses.

Les enjeux : Loeb va-t-il se rapprocher de Lopez ? Certes, le calendrier est intensif pour les équipes de Citroën Racing. Engagées en rallye comme en WTCC, "le rythme est intense", comme le reconnaît Yves Matton, le directeur de l'entité tricolore. Il n'empêche, ses pilotes brillent dans le championnat du monde des voitures de tourisme. Mais Citroën se déplace dans la ville natale de Mozart avec l'étiquette de favori : sur les sept premières manches, l'écurie s'est imposée à six reprises ! Seule la seconde course en Hongrie a échappé à la règle, surtout en raison du principe de grille inversée qui s'impose pour le second round. Comme sur l'asphalte, les C-Élysée dominent donc largement au classement général. Leader de ce classement, l'Argentin José María López s'impose comme le plus régulier avec deux victoires (Marrakech 1 et Paul Ricard 1) et trois deuxièmes places. Avec 138 points, il devance Sébastien Loeb (113 pts), qui a récupéré la place de dauphin grâce à sa victoire lors de l'unique course disputée en Slovaquie (113 pts). Yvan Muller, quadruple champion du monde de la discipline, est à la dernière marche du podium (109 pts). À noter le bon début de saison d'un autre Français, Hugo Valente, septième (47 pts) pilote de la RML Cruze de Chevrolet. Comme lui, nombre de pilotes et d'écuries tentent de réduire l'écart qui les distance toujours des C-Élysée. Les deux pilotes Honda, le Portugais Tiago Monteiro (4e) et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant