WTCC : Citroën et Loeb, nouveaux tsars en Russie ?

le
0
Troisième du championnat du monde, Sébastien Loeb espère monter à nouveau sur le podium, lui qui n'a terminé que 4e et 7e lors de la dernière course, en Autriche.
Troisième du championnat du monde, Sébastien Loeb espère monter à nouveau sur le podium, lui qui n'a terminé que 4e et 7e lors de la dernière course, en Autriche.

Les enjeux : la nouvelle bande des quatre Alors que le championnat WTCC pose ses valises dans la banlieue de Moscou, Citroën endosse une nouvelle fois les habits de favori. Avec 143 points d'avance sur Honda au championnat des constructeurs, la marge au double chevron est déjà plus que conséquente. Et ce, même si les C-Élysée étaient et seront encore ce week-end lestées de 60 kg. D'ailleurs, pour la première fois, deux concurrents - Honda et Chevrolet - partiront aussi avec un lest de 20 kg à Moscou. Il n'empêche, la bataille se focalise encore sur les trois pilotes Citroën. José Maria López, leader du championnat du monde depuis le début de la saison, assure grâce à une régularité impressionnante. Auteur de sept podiums en neuf courses, dont trois victoires, l'Argentin dispose de 41 points d'avance devant son coéquipier, Yvan Muller. Paradoxalement, le Français, quadruple champion de la discipline, admet "qu'il s'agit sans doute de ma saison de WTCC la plus difficile". En cause : ses trois abandons, lui qui n'a cumulé qu'un abandon par an de 2012 à 2013. Yvan Muller, qui s'était imposé lors de la première course à Moscou l'an dernier, voit même Sébastien Loeb lui disputer sa deuxième place. Le nonuple vainqueur du WRC, troisième, pointe à seulement quatre longueurs et avec neuf arrivées dans le top 10 fait déjà preuve de régularité. Vainqueur en Slovaquie, il n'a pas réussi à se hisser sur le podium en Autriche, relégué en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant