WTCC : avec Loeb et Citroën, le temps d'une nouvelle ère

le
0
Les pilotes français sont en première ligne avec Citroên pour un championnat très professionnel qui débute ce week-end à Marrakech.
Les pilotes français sont en première ligne avec Citroên pour un championnat très professionnel qui débute ce week-end à Marrakech.

Le championnat WTCC ? Hormis des passionnés du sport automobile, la discipline reste méconnue du grand public, surtout dans l'Hexagone. Lancé en 2005, le championnat du monde des voitures de tourisme - des berlines familiales boostées par les ingénieurs de chaque écurie - est, par son caractère spectaculaire, très populaire hors de nos frontières. Mais l'audience devrait s'accroître en France pour cette future saison qui débute ce week-end, à Marrakech : une nouvelle réglementation sportive et des véhicules plus légers et plus puissants. Et ce, avec un "plateau" de pilotes à la hauteur des espoirs du WTCC et l'arrivée de l'un des fils prodiges du sport mécanique, Sébastien Loeb, propulsé ambassadeur de luxe de la discipline. Face à lui, quatre pilotes totalisent cinq titres mondiaux dans la discipline. Une liste prestigieuse où le nonuple champion du monde des rallyes espère bien tirer son épingle du jeu. Revue de détail. Plus légères, plus puissantes, plus impressionnantes Pour donner un coup de fraîcheur à la discipline, le WTCC a modifié son règlement, un nouveau défi pour les écuries. Ainsi, les voitures perdent 50 kg par rapport à la saison passée et le poids minimal sera de 1 100 kg. Côté motorisation, la puissance sera augmentée pour pointer à 380 chevaux. De plus, les voitures seront plus proches du sol avec une hauteur de caisse réduite de 80 à 60 millimètres. Cela...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant