WTCC : au Nürburgring, López et Muller sacrés Kaiser !

le
0
José María López s'impose pour la 4e fois cette saison en remportant la première course au Nürburgring.
José María López s'impose pour la 4e fois cette saison en remportant la première course au Nürburgring.

"Il faut que tout change pour que rien ne change." Ce week-end pour sa grande première sur le circuit du Nürburgring, le WTCC avait fait sienne la célèbre maxime du Guépard de Lampedusa. Car la discipline a fait sa révolution sur le circuit allemand : un tracé de 25,378 km, deux courses de trois tours (contre treize habituellement) et une séance de qualification d'une heure sans interruption (contre trois phases distinctes habituellement). Pourtant, à l'arrivée, c'est toujours Citroën qui gagne. La marque française s'offre un triplé lors de la course 1 (López, Loeb, Muller) puis un doublé (Muller, López). Plus que jamais, "Pechito", en remportant sa 4e victoire de la saison, la 15e de sa carrière, domine le championnat du monde. Yvan Muller, lui, s'impose pour la seconde fois de la saison et devance désormais Sébastien Loeb à la deuxième place du championnat du monde. Retour sur deux courses où la marque aux chevrons a encore impressionné. Course 1 : un triplé pour débuter ! Euphorique après sa deuxième place en qualification, Hugo Valente (Chevrolet) expliquait : "Sur ce circuit, ça passe ou ça casse." Pour le Français ce dimanche, ça a cassé : il prend comme en Hongrie un très mauvais départ qui l'oblige à batailler dans le peloton. Après deux contacts avec Michelitz (Honda) et Ma Qing Hua (Citroën), il parvient à dépasser Monteiro (Honda). Mais la remontée s'arrête net : au deuxième tour, il perd le contrôle de sa Chevrolet...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant