WTCC : à l?assaut du terrible Nürburgring !

le
0
La bataille s'annonce féroce sur le tracé du Nürburgring, comme ici lors des essais entre José María López (Citroën) et James Thompson (Lada).  
La bataille s'annonce féroce sur le tracé du Nürburgring, comme ici lors des essais entre José María López (Citroën) et James Thompson (Lada).  

Octobre dernier à Suzuka, au Japon. En ce samedi soir, la nuit est tombée et l?hôtel à quelques centaines de mètres du circuit a retrouvé sa quiétude. Le lendemain, l?Argentin José María López allait être sacré champion du monde de WTCC. François Ribeiro, le promoteur du WTCC, se prête aux confidences avec deux journalistes. Il revient sur l?annonce faite cinq mois avant : les pilotes du WTCC disputeront une manche au Nürburgring, le mythique circuit allemand. "Je ne pense pas qu?il faille tout changer dans la discipline mais offrir des moments forts et fédérateurs", explique alors François Ribeiro. "Ce sera l?événement marquant de la saison, un moment qu?attendront tous les pilotes" ajoute-t-il.

Le jour J est arrivé : ce week-end, les pilotes partiront à l?assaut de "l?enfer vert". Les deux courses de WTCC feront l?ouverture des 24 Heures du Nürburgring, une course très populaire en Allemagne. Dans un pays où le Touring Car (les voitures de tourisme) est roi grâce au DTM, l?arrivée du WTCC s?apparente à un retour aux sources. À événement exceptionnel, dispositif exceptionnel : une seule séance de qualification d?une heure (contre trois d?habitude) et deux courses en trois tours (soit 77 km) le samedi midi. Le tout sur une piste étroite et impitoyable qui prend parfois des allures de spéciale de rallye.

"Des sensations incomparables" (Loeb)

Les pilotes ont eu le droit, fin avril...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant