WTA : Sharapova continue de se défendre

le
0

Dans un long message publié sur les réseaux sociaux, Maria Sharapova a décrit en détails comment elle aurait dû lire le mail l'avertissant que le meldonium allait devenir un produit interdit. Une démarche très fastidieuse, même si la Russe ne veut pas se chercher d'excuses.

Communiqué de Maria Sharapova
« Des choses fausses ont été dites dans les médias, et je suis déterminée à me battre pour revenir. Un article a dit que j’avais été avertie cinq fois de la suspension qui allait venir suite à la prise de ce médicament. Ce n’est pas vrai, cela n’est jamais arrivé. Je n’ai pas d’excuses. J’ai déjà dit que j’avais reçu un mail le 22 décembre dont l’objet était « principaux changements dans le programme anti-dopage du tennis en 2016 ». J’aurais dû y prêter plus d’attention. Le 18 décembre, j’ai reçu un e-mail dont l’objet était « infos pour les joueurs ». Il contenait une newsletter d’un site contenant des tonnes d’informations sur les prochains tournois, les classements, les statistiques, les anniversaires à souhaiter, et oui, une information sur le dopage. Si un joueur voulait voir cette info spécifique sur les médicaments ajoutés à la liste des produits dopants, il fallait donc ouvrir ce mail, lire une douzaine de sujets qui n’avaient rien à voir, trouver le lien « player zone », entrer un mot de passe, un login, arriver sur une page d’accueil avec plus d’une dizaines de sujets , trouver le lien « changements dans le programme anti-dopage en tennis en 2016 », cliquer sur ce lien et tomber sur une page avec environ trois douzaines de liens concernant les règles anti-dopage, aller jusqu’en bas, cliquer sur la deuxième page et finalement trouver un nom différent du médicament que je prenais. (...) Je pense que la plupart d’entre vous auraient eu du mal à trouver. Il y avait aussi une pochette avec des documents, distribuée lors de plusieurs tournois au début 2016, après que l’interdiction de ce produit soit entrée en vigueur. Dans ce document, il y avait un millier de mots, la plupart techniques, écrits en petits caractères. Aurais-je dû l’étudier ? Oui. Encore une fois, je n’ai pas d’excuses, mais c’est faux de dire que j’ai été avertie cinq fois. »

To My Fans:I want to reach out to you to share some information, discuss the latest news, and let you know that there...

Posté par Maria Sharapova sur vendredi 11 mars 2016
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant