WTA - Madrid : Mladenovic : « J'entends dire les gens que je me rapproche des meilleures joueuses du monde »

le
0

A quelques heures de la finale du tournoi de Madrid, qu'elle disputera contre Simona Halep, Kristina Mladenovic est revenue en conférence de presse sur ses ambitions.

Si l'on s'amusait à demander à Kristina Mladenovic quel est son chiffre préféré, il y a des chances qu'elle nous réponde quatre. Car c'est le nombre de joueuses du Top 10 battues par la Française cette saison. Mais aussi le nombre de finales qu'elle aura disputé cette année, après cette rencontre face à Simona Halep, ce samedi à 19h, pour le compte du tournoi de Madrid. Le chiffre visé, lui, est le un. Comme le classement qu'elle occupera à la Race si elle s'impose dans la finale la plus prestigieuse de sa carrière pour le moment.

Mladenovic : « Je sais ce que j'ai à faire »

En conférence de presse, celle qui a battu Svetlana Kuznetsova en demi-finale est évidemment apparue déterminée. Après être revenue sur sa victoire face à la Russe, elle a évoqué la rencontre difficile qui l'attend : « Plus on arrive à la fin du tournoi, plus les joueuses sont fortes. Même si je mène dans nos affrontements et que je l'ai battue récemment à Indian Wells, je vais essayer de ne pas trop y penser parce qu'ici c'est une autre surface. Madrid est un tournoi qui lui réussit bien, elle est tenante du titre donc c'est qu'elle arrive vraiment bien à apprivoiser les conditions de jeu. Mais je sais ce que j'ai à faire ».

Mladenovic  : « J'entends les gens dire que je me rapproche des meilleures joueuses du monde »

« Kiki » Mladenovic impressionne son monde cette saison. Et forcément, les éloges pleuvent. Mais la Française, qui s'estime comme étant sa meilleure coach, n'a pas besoin des autres pour être sûre d'elle : « Moi, ce qui me parle c'est que c'est ma quatrième finale de la saison. C'est un Masters 1000 (Premier Mandatory), je regardais ça à la télévision quand j'étais petite. L'an dernier, on a gagné en double avec Caro et cette année je suis en finale en simple. J'entends dire les gens que je me rapproche des meilleures joueuses du monde. Ça, ça me parle. » En tout cas, avec la grossesse de Serena Williams, le contexte prête à l'optimisme. Mladenovic, effectivement, sait ce qui lui reste à faire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant