WTA : Kvitova souffre d'une mononucléose, mais peut jouer

le
0
WTA : Kvitova souffre d'une mononucléose, mais peut jouer
WTA : Kvitova souffre d'une mononucléose, mais peut jouer

La n°4 mondiale Petra Kvitova a annoncé lundi qu'elle souffre d'une mononucléose, mais qu'elle avait reçu le feu vert des médecins pour jouer.

Victorieuse à Sydney et à Madrid, mais incapable de passer le cap des huitièmes de finale en Grand Chelem, Petra Kvitova vit une saison en dent de scie (10 tournois joués en sept mois). Mais la Tchèque, n°4 mondiale, connaît désormais la cause de ses difficultés : elle souffre d’une mononucléose. « Après Wimbledon (où elle a été éliminée au 3eme tour alors qu’elle était tenante du titre, ndlr), je me suis reposée quelques jours à Monaco et ensuite j’ai essayé de m’entraîner un peu, mais je n’y arrivais pas. J’avais aussi un mal de gorge et j’ai voulu le soigner avec des antibiotiques, mais cela n’a pas marché, et cela m’a prouvé que mon système immunitaire était faible, donc j'ai passé des examens, qui ont diagnostiqué cette mononucléose. Donc ça va être un peu plus dur de bien m’entraîner », explique la Tchèque sur le site de la WTA.

Des joueurs retraités à cause d’une mononucléose...

Malgré tout, la double gagnante de Wimbledon va pouvoir jouer cette semaine à Toronto. « Au début j’avais un peu peur. Je ne savais pas si je pourrais jouer la tournée américaine cet été voire le reste de la saison. Mais d’un autre côté, c’est positif. Je sais maintenant pourquoi je suis fatiguée. Bien sûr, sur le court, je vais être un peu nerveuse. J’ai beaucoup de points à défendre. Avant de savoir que j’avais cette maladie, je voulais me qualifier pour le Masters de Singapour, et c’est toujours le cas (Kvitova est actuellement 9eme à la Race, ndlr). » Exemptée de 1er tour à Toronto, Kvitova sera opposée à Azarenka ou Svitolina au 2eme. Elle espère pouvoir tenir son rang, tout en espérant ne pas connaître le même destin que que Mario Ancic et Robin Söderling, contraints d’arrêter leur carrière suite à une mononucléose...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant