WTA : C'est l'heure de la retraite pour Hantuchova

le
0
WTA : C'est l'heure de la retraite pour Hantuchova
WTA : C'est l'heure de la retraite pour Hantuchova

On ne l'a plus vue sur le circuit WTA depuis le début du mois de mai et les qualifications du tournoi de Rabat. A 34 ans, Daniela Hantuchova a annoncé ce jeudi à Wimbledon qu'elle prenait sa retraite.

Victime d'une fracture d'une côte, ce qui lui avait provoqué « la pire douleur de (s)a carrière », avant de disputer les qualifications du tournoi de Madrid, la Slovaque avait annoncé qu'elle serait éloignée des courts un certain temps. Mais elle a finalement dû se résoudre à prendre sa retraite. « Il est temps de me retirer du tennis professionnel. Mais cela ne veut pas dire que je dis adieu au tennis. J'ai appris qu'il était impossible de dire adieu aux gens et aux choses qu'on aime, et le tennis fait partie de cela. Le tennis fait partie de mon ADN depuis que j'ai pris ma première raquette et frappé dans ma première balle contre un mur. Je suis si reconnaissante de ce qui m'est arrivé sur et en dehors du court. Faire partie de la WTA, de l'ITF, de l'équipe de Slovaquie olympique et de Fed Cup a été un privilège et je n'ai pas assez de mots pour expliquer toute la reconnaissance que j'ai envers les organisateurs les tournois, les joueurs, et principalement vous les fans... », écrit la native de Poprad sur sa page Facebook.

Sept titres sur le circuit WTA et une Fed Cup

Depuis 2015, année de son septième et dernier titre sur le circuit WTA, à Pattaya, Hantuchova, perturbée par les blessures, avait un peu disparu de la circulation, devant même passer par les qualifications pour disputer le dernier Open d'Australie. En plus d'avoir remporté sept titres WTA (Indian Wells 2002 et 2007 notamment) et la Fed Cup 2002, Hantuchova, grande serveuse et grande volleyeuse, a disputé une demi-finale à l'Open d'Australie 2008, un quart à Wimbledon en 2002 et aux US Open 2002 et 2013. Numéro cinq mondiale fin janvier 2003 en simple, elle a aussi brillé en double, remportant les quatre Grand Chelem en double mixte (dont Roland-Garros 2005 avec Fabrice Santoro) et disputant trois finales en double dames (avec Arantxa Sanchez et Ai Sugiyama). Après Ana Ivanovic en décembre dernier, Nadia Petrova en janvier (et en attendant Francesca Schiavone et peut-être Jelena Jankovic), une autre joueuse emblématique des années 2000 stoppe donc sa carrière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant