WRC - Suède : Ogier trahi par ses essuie-glaces

le
0
C'est Andreas Mikkelsen, 3e pilote de l'équipe VW qui passe en tête après les ennuis d'essuie-glaces d'Ogier et la sortie de route de Latvala.
C'est Andreas Mikkelsen, 3e pilote de l'équipe VW qui passe en tête après les ennuis d'essuie-glaces d'Ogier et la sortie de route de Latvala.

Dans sport mécanique, il y a mécanique. Et celle-ci a fait des siennes sur la Volkswagen Polo R du pilote français Sébastien Ogier. Après avoir signé trois des quatre meilleurs temps en matinée, le champion du monde en titre a été moins en réussite l'après-midi, victime d'une panne de ses essuie-glaces avant de fissurer son pare-brise dans la 5e spéciale du jour. Pénalisé en termes de visibilité alors que la neige s'était mise à tomber sur les forêts suédoise et norvégienne de cette deuxième journée, Ogier a heurté un mur de neige dans la spéciale numéro 9, perdant 30 secondes dans l'aventure ainsi que sa position de leader de l'épreuve. Mikkelsen tire les marrons du feu Las, son coéquipier Latvala n'a pas su en profiter. Le dauphin d'Ogier au championnat est sorti de la route à 500 mètres de la ligne de cette même spéciale. C'est donc le norvégien Mikkelsen, pilote numéro 3 chez Volkswagen, qui tire les marrons du feu et s'empare de la tête du classement provisoire quasiment à domicile. Il devance le Belge Thierry Neuville sur Hyundai avant la dernière spéciale du jour programmée en soirée sur l'hippodrome de Karlstad. Mikkelsen possède 19 secondes d'avance sur Neuville, 20 sur le Norvégien Mads Ostberg et 26 sur Ogier. Latvala pointe, lui, à plus de huit minutes.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant