WRC - Rallye Monte-Carlo : Loeb casse, Ogier passe !

le
0
Sébastien Ogier profite de la casse dont a été victime Sébastien Loeb pour prendre les commandes du rallye.
Sébastien Ogier profite de la casse dont a été victime Sébastien Loeb pour prendre les commandes du rallye.

Le choc a eu lieu dans l'ES8 (Les Costes-Saint Julien en Champsaur), la préférée d'Ogier, le héros local. Sébastien Loeb a heurté une pierre qui a tordu la suspension arrière gauche de sa DS3. Pourtant, le nonuple champion du monde était parti vendredi matin de Gap avec 13 secondes d'avance sur Ogier. Ca ne lui a pas porté bonheur et, malgré deux jolis temps scratch au début de chaque boucle (ES3 le matin, ES6 l'après-midi), l'attaque n'a pas payé. "Nous sommes arrêtés sur la liaison, entre la fin de la spéciale et le parc d'assistance. L'équipe vient nous chercher", a twitté Loeb vers 18h00, après une réparation de fortune qui n'a pas tenu. "J'ai touché, pas très fort, mais ça a cassé""On a été agressifs, on se devait de l'être. J'ai touché un petit rocher, pas très fort, mais ça a cassé", a ajouté le champion alsacien. Son rêve d'une 8e victoire en Principauté a donc pris fin à la moitié du rallye, tout d'un coup, au terme d'une démonstration de haute volée pour un revenant reconverti en circuit. Comme une coïncidence, Ogier, double champion du monde en titre, en a profité pour signer son premier temps scratch du jour, dans cette même ES8, et le premier sur ses terres du Champsaur. "Cette journée va être spéciale pour moi", disait-il jeudi soir. Elle l'a été, et pas seulement pour Ogier. "Une grosse loterie" (Ingrassia)En plus de Loeb, un autre pilote Citroën, l'Irlandais Kris Meeke, a vu ses espoirs de podium...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant