WRC: Ogier survole le rallye de Sardaigne

le
0
Les champions du monde en titre Sébastien Ogier (F), et son copilote Julien Ingrassia (F) sur Volkswagen Polo R WRC ont survolé les débats et remporté le rallye de Sardaigne
Les champions du monde en titre Sébastien Ogier (F), et son copilote Julien Ingrassia (F) sur Volkswagen Polo R WRC ont survolé les débats et remporté le rallye de Sardaigne

C'est un carton plein. Ogier, qui signe le 28e succès de sa carrière et le 4e de la saison, conforte sa place en tête du Championnat en rapportant le maximum de 28 points grâce également à sa victoire dans la Power Stage (ES23). D'autant que ses concurrents les plus sérieux cette saison, tels son coéquipier norvégien Andreas Mikkelsen ou le Britannique Kris Meeke (Citroën) vainqueur en Argentine, sont hors des points.

Les Hyundai en verve

Les Hyundai, déjà brillantes dans les premières spéciales l'an passé mais qui avaient tout perdu dès l'ES5, ont de nouveau été très en verve lors de cette édition. Cette fois, grâce à Hayden Paddon, elles ont donné du fil à retordre à Ogier jusqu'à l'ES17 courue samedi après-midi. Vers 17h00, le Néo-Zélandais qui menait un rallye WRC pour la première fois de sa carrière faisait un tête-à-queue à mi-parcours de la spéciale Monte di Ala (22,49 km), calait et mettait une dizaine de secondes à redémarrer sa Hyundai. Les malheurs de la révélation de ce week-end, troisième pilote de l'équipe Hyundai Motorsport, devaient se poursuivre lors de la spéciale suivante. Heurtant une pierre à l'avant-gauche, il cassait un support de boîte de vitesse dans l'ES18.

Ogier, vainqueur de l'ES19, la plus longue spéciale du rallye, mettait alors ses deux principaux adversaires, Paddon et Mads Ostberg (Citroën) à distance, les reléguant samedi soir respectivement à plus de 2 et 3 minutes....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant