WRC : Neuville et Hyundai s'offrent une première en Allemagne

le
0
Thierry Neuville au volant de sa Hyundai i20 créé la surprise au Rallye d'Allemagne.
Thierry Neuville au volant de sa Hyundai i20 créé la surprise au Rallye d'Allemagne.

Riche en rebondissements, le rallye d'Allemagne a été marqué par les abandons successifs des trois premiers leaders, Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala - tout deux sur Volkswagen Polo-R - et Kris Meeke sur Citroën DS3. Hyundai a même réussi le doublé avec la deuxième place de l'Espagnol Dani Sordo. Le vainqueur de l'édition 2013 (alors sur Citroën) a devancé la VW Polo-R du Norvégien Andreas Mikkelsen sur le podium.Cette neuvième manche du Championnat du monde a connu une dernière journée complètement folle alors que le Finlandais Jari-Matti Latvala semblait parti vers un succès aisé. Débarrassé du leader du Championnat du monde, le Français Sébastien Ogier, sorti de la route à deux reprises vendredi puis samedi, le pilote scandinave possédait 56 secondes d'avance dimanche matin sur le Britannique Kris Meeke. Un matelas confortable. Pas de pression, donc.Neuville peut remercier ses mécanosLatvala a pourtant fauté dès la première spéciale, abordant un virage trop rapidement avant de terminer dans les vignes puis d'invoquer "une erreur dans les notes qui indiquaient de passer à fond". Meeke n'aura ensuite été qu'un leader éphémère. Dans la spéciale suivante, il arrachait une roue de sa Citroën pour avoir été "trop optimiste" malgré l'avertissement de ses ouvreurs qui avaient signalé l'endroit comme délicat. "Ils m'avaient suggéré de baisser mes notes d'un cran. Il aurait fallu les baisser de deux ou trois niveaux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant