WRC/Mexique : Ogier à la manière de Loeb

le
0
A peine plus d'un an après ses débuts en WRC, Volkswagen et Ogier trustent les podiums et signent, au Mexique, le cinquième doublé de leur courte histoire.
A peine plus d'un an après ses débuts en WRC, Volkswagen et Ogier trustent les podiums et signent, au Mexique, le cinquième doublé de leur courte histoire.

Avec l'art et la manière. Sébastien Ogier (Volkswagen Polo-R) a remporté dimanche le rallye du Mexique, 3e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), sans connaître trop d'opposition. C'est même à une domination de l'écurie VW que l'on assiste puisque son coéquipier Jari-Matti Latvala décroche la seconde place, offrant un nouveau doublé au constructeur allemand. Il s'agit du deuxième doublé consécutif pour VW et le quatrième depuis sa venue en WRC au Monte-Carlo 2013 il y a à peine plus d'un an ! VW a vu, est venu et a très vite appris. "Ça fait un moment que ça marche bien pour Volkswagen. On (NDLR : lui et son copilote Julien Ingrassia) a remporté six des sept derniers rallyes. C'est une satisfaction pour l'équipe. Avec Jari-Matti, on rapporte de bons résultats", a commenté Ogier après la course. "Pour le moment, on se détache un peu, mais les autres ne sont pas si loin que ça en termes de temps, notamment Mads Ostberg. Ils ont été un peu inconstants ce week-end, mais on ne peut pas se relâcher", concluait poliment le Français, qui a remporté 14 des 22 spéciales. Le bouillant Ostberg (Citroën DS3) était à n'en pas douter le rival le plus sérieux du champion du monde en titre au Mexique. Des erreurs de pilotage dans l'ES7 alors qu'il menait la course et un bris de suspension dans l'ES12 ont mis fin au duel prématurément. Le Norvégien a réussi à terminer dans le top 10 et à grappiller deux points. Avec 32 points, il occupe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant