WRC : chambardement au classement dans le grand nord !

le
0
Le Norvégiens Andreas Mikkelsen a pris la tête du classement provisoire, à l'issue de la journée de vendredi.
Le Norvégiens Andreas Mikkelsen a pris la tête du classement provisoire, à l'issue de la journée de vendredi.

Sur la glace, il n'y a pas de place pour les certitudes. Sébastien Ogier, vainqueur du Shakdown jeudi et leader à la mi-journée, le sait mieux que quiconque : il pointe à l'issue de cette première journée à la 4ème place du classement, à 24,7 sec du leader, Andreas Mikkelsen (Volkswagen). Le double champion en titre a en effet multiplié les soucis entre une panne d'essuie-glace (dans l'ES6), avant d'oublier d'attacher le capot qui a cassé le pare-brise dans l'ES7. Plus pénalisant, l'actuel leader du championnat du monde a concédé 40 secondes au cours de la 9ème spéciale. "J'ai fait une erreur à un carrefour. Je pensais que l'arrière allait toucher le mur de neige, mais la voiture a pivoté et c'est l'avant qui s'est planté dans la neige" a-t-il expliqué, alors que le radiateur de sa Polo R était complétement obstrué par la neige. Latvala n'y arrive pas, Mikkelsen en profite Une multitude de mésaventures qui aurait pu bénéficier à Jari-Matti Latvala, déjà vainqueur à trois reprises du rallye (2008, 2012, 2014). Sauf que le Finlandais, à moins d'un kilomètre de la neuvième spéciale, a tapé un mur de neige qui a immobilisé sa voiture. Il a fallu l'intervention des spectateurs pour lui permettre de repartir, environ neuf minutes plus tard. Robert Kubica (transmission, ES7), Elfyn Evans (coincé dans un mur de neige, ES8) et Kris Meeke (mur de neige, ES7) ont eux aussi perdu beaucoup de temps ce vendredi. De quoi faire les affaires d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant