WRC/Catalogne : Ogier doit honorer son titre

le
0
Un champion du monde français, dans le soleil couchant de Catalogne, c'est un spectacle fascinant comme l'a été toute la saison de Sébastien Ogier.
Un champion du monde français, dans le soleil couchant de Catalogne, c'est un spectacle fascinant comme l'a été toute la saison de Sébastien Ogier.

Un nouveau champion du monde, Sébastien Ogier (Volkswagen), sacré en Alsace début octobre, contre un Belge en pleine ascension, Thierry Neuville (Ford) et un Espagnol sur ses terres, Dani Sordo (Citroën) : l'affiche du rallye de Catalogne, de vendredi à dimanche, a tout pour plaire. Honneur à Ogier, d'abord. Le Français vient de succéder à son compatriote Sébastien Loeb, le nonuple champion du monde, qui monopolisait les victoires - huit d'affilée - en Espagne depuis 2005. Il n'aura qu'un seul objectif sérieux entre Barcelone et Salou, pour cette 12e et avant-dernière manche de la saison 2013 : apporter à VW, en plus du titre pilote, le titre constructeur qui lui tend les bras. "Il nous faut juste une 7e place", annonce Jost Capito, le patron de VW Motorsport, pour qui cette première saison, grâce au titre d'Ogier et aux huit victoires déjà raflées (sept par Ogier, une par Jari-Matti Latvala), dépasse déjà les objectifs affichés modestement en début d'année : quelques podiums et peut-être une ou deux victoires, si tout va bien. Face à Citroën qui n'a gagné que trois fois, dont deux fois grâce à Loeb, désormais retraité du WRC, et Ford qui a collectionné les places sur le podium (huit, dont six grâce à Neuville), sans jamais réussir à gagner, le bulldozer VW a tout emporté. Et si Latvala n'a pas été à la hauteur de son coéquipier, il a quand même gagné une fois, en Grèce, la seule fois où Ogier s'est raté. Neuville refuse...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant