WPP constate un regain d'optimisme chez ses clients

le
0

* Le bénéfice avant impôt supérieur aux attentes au S1 * Hausse des ventes "bien au-dessus" de 3% en vue cette année * Les sanctions occidentales pèseront sur les activités en Russie au S2 * Le titre prend 1,5% à Londres LONDRES, 26 août (Reuters) - WPP WPP.L , le premier groupe mondial de publicité, a publié mardi une hausse plus forte qu'attendu de son bénéfice avant impôt au titre du premier semestre et son fondateur Martin Sorrell a déclaré que ses clients se montraient plus confiants sur leurs perspectives d'activité. Le groupe a réaffirmé ses objectifs de chiffre d'affaires et de rentabilité pour 2014. Martin Sorrell a déclaré que l'activité avait été très solide en Russie sur les six premiers mois de l'année mais il a ajouté prévoir un un fléchissement au second semestre à mesure que les sanctions occidentales contre Moscou feront effet. Le directeur général de WPP a estimé que la situation en Ukraine et les tensions entre la Russie et les pays occidentaux avaient remplacé la situation économique de la zone euro comme principale source d'inquiétude géopolitique. "L'anxiété augmente donc cela va rendre nos clients plus prudents", a-t-il dit lors d'une interview mardi. Ces inquiétudes ont cependant été compensées par une légère amélioration de l'économie mondiale, qui a encouragé les entreprises à piocher dans leurs importantes réserves de trésorerie. Le titre WPP avançait de 1,5% vers 9h30 GMT à la Bourse de Londres après avoir atteint un plus haut de sept semaines, à 1,269 pence, dans la matinée. WPP a publié un bénéfice avant impôt en hausse de 1,5% au titre du premier semestre, à 532 millions de livres (668 millions d'euros). Les analystes prévoyaient en moyenne un résultat de 521 millions de livres. Le chiffre d'affaires semestriel a augmenté de 2,7% à 5,47 milliards de livres et la croissance organique s'est établie à 4,1%. Martin Sorrell a déclaré que les ventes à données comparables avaient progressé sur tous les marchés, Etats-Unis, Grande-Bretagne et région Asie-Pacifique en tête, portées par la demande croissante pour les publicités digitales. La croissance organique a accéléré à 4,4% au deuxième trimestre, contre 3,8% sur la période janvier-mars. Sur l'ensemble de l'année, a dit Martin Sorell, elle devrait être "bien au-dessus" de 3% alors que le groupe prévoyait jusqu'ici une amélioration d'"au moins" 3%. WPP, qui emploie près de 180.000 personnes dans le monde, a déclaré que sa marge avait été de 13,0% au premier semestre. Il vise une amélioration de 0,3 point de sa marge nette opérationnelle sur l'ensemble de l'exercice. Martin Sorrell a fait de WPP le numéro un mondial du secteur en multipliant les acquisitions dans le domaine de la publicité en ligne et a devancé ses concurrents sur les marchés à forte croissance dans la région Asie-Pacifique et ailleurs. Le groupe a également tiré partie de l'échec du projet de fusion entre Publicis PUBP.PA et Omnicom OMC.N , dont les négociations, officialisées l'été dernier, ont finalement été rompues en mai. Martin Sorrel a déclaré que ses agences avaient ravi des clients et des collaborateurs aux deux groupes durant cette période. (Paul Sandle, Véronique Tison et Mathilde Gardin pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant