Worley, une cycliste transgenre, attaque le CIO

le
0
Worley, une cycliste transgenre, attaque le CIO
Worley, une cycliste transgenre, attaque le CIO

Kristen Worley, cycliste transgenre (née homme mais devenue femme en 2001) canadienne, a décidé d'attaquer le CIO en justice à cause de la politique anti-dopage et la vérification de genre de l'instance qu'elle juge discriminatoires.

Kristen Worley ne veut pas en rester là. La cycliste transgenre (né homme mais devenue femme en 2001) estime que la politique anti-dopage et la vérification de genre mises en place par le CIO sont discriminatoires à son égard. La Canadienne affirme que ces mesures ont eu des répercussions sur sa santé et sur sa carrière. Le CIO avait demandé vendredi à ce que le tribunal canadien ne juge pas l’affaire selon le site CBC.ca. Le Comité International Olympique estime que le tribunal canadien n’a pas les compétences pour régler le litige. La plupart du temps, les athlètes qui souhaitent obtenir réparation après un litige se réfèrent au Tribunal arbitral du sport (TAS), qui est considéré comme le dernier arbitre dans un litige par les fédérations olympiques et l’Agence mondiale antidopage. Kristen Worley, qui ne souhaite pas saisir le TAS, a choisi de résoudre son problème devant un tribunal national.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant