Worldline : le ralentissement de la croissance sanctionné

le
0
Un terminal de paiement opéré par Worldline. (© L. Grassin)
Un terminal de paiement opéré par Worldline. (© L. Grassin)

La publication trimestrielle de Worldline n'a pas été du goût des investisseurs. Le titre recule de plus de 5%, signant l'une des plus mauvaises performances du SBF 120. Au 3e trimestre, le chiffre d'affaires s'établit à 294 millions d'euros, en croissance organique de 0,2% (+0,6%) en publié. Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires se monte à 909,1 millions, en croissance organique de 4,1%.

Cette croissance trimestrielle, quasi-nulle, était attendue par les analystes, notamment parce que le groupe a vu la fin de deux contrats historiques au sein de la division Mobilité et services Web transactionnels, qui recule de 9,3% sur la période. Ce ralentissement fait toutefois un peu tache alors qu'elle ressortait encore à 6% au premier semestre.

Des analystes moins sévères que le marché

Worldline a par ailleurs confirmé ses objectifs 2016 (sur le périmètre d'activité hors acquisitions récentes). Il table toujours sur une croissance organique du chiffre d’affaires de 3%, une augmentation de la marge brute d'exploitation d’environ 0,8 point de pourcentage et un flux de trésorerie disponible compris entre 135 millions et 140 millions.

Les analystes dans leur ensemble sont moins sévères que le marché. Oddo évoque une publication proche des attentes et reste à l'achat sur le titre, tout comme Société Générale, rassurée par la

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant