Worldline et Visa s'allient pour une application de paiement sur smartphones Android

le
0
Worldline et Visa s'allient pour une application de paiement sur smartphones Android
Worldline et Visa s'allient pour une application de paiement sur smartphones Android

Worldline, filiale du groupe français Atos, et Visa Europe France ont annoncé mardi un partenariat pour une solution de paiement sans contact sur smartphone Android, alors que le lancement par Apple en septembre de son service Apple Pay pourrait généraliser cette pratique.La solution sera disponible au premier trimestre de l'an prochain et les "principales banques françaises" commenceront à la tester auprès de leurs clients, ont indiqué les partenaires dans un communiqué sans préciser à ce stade quelles banques y participeront.Pratiquement, l'utilisateur devra télécharger l'application. Pour payer il approchera son smartphone du terminal de paiement du commerçant et si la transaction dépasse 20 euros il devra s'authentifier avec un code personnel.Cette solution permettra de régler ses achats auprès de 350.000 terminaux de paiements installés chez des commerçants en France et 1,8 million en Europe, précisent les partenaires."Cette solution est novatrice parce que c'est du paiement sans contact par téléphone mobile qui va utiliser la technologie dite HCE (host card emulation) et va être très simple à mettre en oeuvre entre Visa et les banques, pour les commerçants il n'y aura rien à changer", a souligné à l'AFP Marc-Henri Desportes, directeur général adjoint de Worldline.La technologie HCE "d'émulation de carte" permet aux banques de proposer des applications de paiement mobile en magasin dont les données carte ne sont pas stockées dans la carte SIM du téléphone mais dans le nuage informatique (cloud). Elles sont transformées en "tokens" ou jetons à usage limité par Visa et permettent de réaliser des paiements sans contact sans avoir à utiliser directement les données de la carte elle-même lors de la transaction sans contact.Cette application fonctionne pour les smartphones de tous constructeurs sauf Apple (système d'exploitation iOS) et Nokia (Windows). Elle suppose aussi que ces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant