?Wolfsburg se défait du BVB

le
0
?Wolfsburg se défait du BVB
?Wolfsburg se défait du BVB

‏Encaissant pour la quatrième fois de la saison un but lors de la première minute, un record, le BVB s'est tiré une balle dans le pied trop handicapante pour se défaire d'un Wolfsburg joueur mais prenable, malgré l'égalisation de PEA.

Wolfsburg 2-1 Borussia Dortmund

Caligiuri (1e), Naldo (49e) pour les Loups // Aubameyang (11e sp) pour le Borussia

Il y a des gens qui ne peuvent se réveiller tout à fait sans un bon café bien serré. Avant de boire le précieux nectar, ils ne sont bons à rien, complètement dans le coaltar, naviguant au radar. C'est le cas des joueurs du BVB, qui se font une petite sieste avant chaque match et à la mi-temps, sauf qu'eux ont besoin d'un but encaissé pour sortir de la torpeur. Dès la première minute, Caligiuri leur sert : il intercepte une passe de Gundogan et transmet à De Bruyne à gauche, qui s'amuse de Durm et centre au premier poteau. Daniel, auteur d'un sacré sprint, est là pour reprendre au milieu de cinq Schwarzgelben toujours somnolents. D'ailleurs, Mats Hummels, annoncé titulaire, avait choisi de rester au chaud sur le banc et de laisser Subotic prendre sa place. Ce but n'est jamais que le 4e encaissé d'entrée de jeu par le BVB, stendal. Du coup, les mecs se rappellent qu'ils ont une place en Europa League à aller chercher, et commencent à jouer au football pour de bon. Ils égalisent même, par qui d'autre que PEA, passent souvent à un cheveu de passer devant, puis c'est la mi-temps. Re-dodo, re-but d'entrée (par Naldo en pivot sur corner). Du coup, on rejoue plus ou moins. Et on perd.

Dortmund a tout tenté


Foutrement dommage, parce que Dortmund avait clairement les armes pour s'imposer, ou même prendre un point. Ils ont seulement manqué, comme d'habitude, de réussite, de lucidité, d'un peu de chance. Tout était pourtant rentré dans l'ordre dès la 10e minute, lorsque Kampl crochetait Benaglio et obtenait un pénalty mérité, que transformait sans problème Pierre-Emerick Aubameyang. Son 15e de la saison en Bundesliga, seulement un de moins que Lewandowski. Sauf que par deux fois, PEA a raté l'occasion de doubler la mise. A la 35e minute, Henrikh Mkhitaryan déborde à droite et centre parfaitement au deuxième poteau pour le Gabonais, absolument…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant