Wolfgang Schäuble minimise le risque de déflation en zone euro

le
0
WOLFGANG SCHÄUBLE NE VOIT PAS DE RISQUE DE DÉFLATION EN ZONE EURO
WOLFGANG SCHÄUBLE NE VOIT PAS DE RISQUE DE DÉFLATION EN ZONE EURO

LUXEMBOURG (Reuters) - Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble a déclaré jeudi qu'il était plus préoccupé par le risque d'une bulle immobilière en Allemagne que par celui d'une déflation dans la zone euro.

"De ce point de vue, je suis d'accord avec la BCE (Banque centrale européenne). Elle a toujours dit qu'elle ne pressentait aucun risque de déflation", a dit le ministre à la presse avant une réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe). "Nous avons une inflation basse mais la déflation c'est autre chose", a-t-il ajouté.

"Je suis plus préoccupé par les bulles spéculatives, comme dans l'immobilier, si nous avons trop de liquidité".

Il répondait à une question faisant référence à un rapport du Fonds monétaire international (FMI) dans lequel le fonds exhorte la BCE à redoubler d'effort pour parer à tout risque de déflation, y compris en lançant un programme de rachat d'obligations souveraines, suivant une source au fait du dossier.

"Le projet de rapport sur la mission en zone euro reformule plus énergiquement la recommandation déjà faite à la BCE qui est d'en faire plus pour combattre le risque de déflation", a expliqué la source. "Il ne mentionne pas d''assouplissement quantitatif' mais il fait bien référence à des programmes de rachats obligataires".

S'exprimant lors d'une conférence à Athènes, le vice-gouverneur de la Banque du Japon Hiroshi Nakaso a déclaré qu'il ne percevait aucun risque de déflation en zone euro car la BCE avait renforcé son arsenal pour l'étouffer.

Il faisait référence aux différentes mesures annoncées par la banque centrale au début du mois au terme de sa réunion de politique monétaire.

(Annika Breidthardt, Harry Papachristou, George Georgiopoulos, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant