Wimbledon: Serena Williams et Agnieszka Radwanska en finale

le
0
Wimbledon: Serena Williams et Agnieszka Radwanska en finale
Wimbledon: Serena Williams et Agnieszka Radwanska en finale

par Chrystel Boulet-Euchin

LONDRES (Reuters) - L'Américaine Serena Williams n'a pas manqué l'occasion de s'offrir une chance de décrocher un cinquième titre à Wimbledon, et un quatorzième Grand Chelem en disposant jeudi de la Biélorusse Victoria Azarenka.

Samedi en finale, la sixième joueuse mondiale retrouvera la Polonaise Agnieszka Radwanska, néophyte à ce niveau.

Jeudi, l'Américaine a éliminé Victoria Azarenka, numéro deux mondiale, en deux manches 6-3 7-6 alors que la Polonaise (n°3) a mis fin au parcours de l'Allemande Angelique Kerber 6-3 6-4.

Si Agnieszka Radwanska ouvre son palmarès en Grand Chelem, elle s'emparera du même coup de la place de numéro un mondiale.

Pour s'octroyer sa septième finale sur le gazon londonien, Serena Williams a servi la foudre sur le Centre Court de Wimbledon pour disposer de son adversaire Biélorusse.

L'Américaine âgée de 30 ans, qui disputait sa 21e demi-finale de Grand Chelem, a servi pas moins de 24 aces -record de Wimbledon- pour forcer la décision face à la numéro deux mondiale, qui s'est battue jusqu'au bout, obligeant la cadette des Williams à un tie-break dans la seconde manche.

La Biélorusse a même sauvé une balle de match dans le tie-break à 6-5 pour Williams, qui a conclu sur un nouvel ace sur la ligne à 8-6 lors du jeu décisif.

Après son dernier service gagnant, l'Américaine s'est accroupie en hurlant de joie avant de serrer la main d'Azarenka et d'effectuer quelques petits bonds de joie. Elle serait la première trentenaire depuis Martina Navratilova, en 1990, à soulever le trophée sur le gazon londonien.

"J'ai travaillé si dur. Celle-là, je la voulais vraiment. Elle (Azarenka) jouait bien et j'ai été un peu juste au second set", a dit Serena Williams.

"Je me projetais trop loin dans l'avenir. J'étais tellement excitée à l'idée d'être si près (de la finale)", a-t-elle ajouté.

Auparavant, Agnieszka Radwanska était devenue la première Polonaise de l'ère moderne à se qualifier pour la finale d'un tournoi du Grand Chelem, grâce à sa victoire sur Angelique Kerber.

Sa compatriote Jadwiga Jedrzejowska avait atteint par trois fois la finale d'un des tournois majeurs, en 1937 à Wimbledon et à l'US Open et en 1939 à Roland-Garros.

La Polonaise était trop forte pour Kerber, tête de série numéro huit, qui a cependant mené 3-1 dans la première manche. Mais Radwanska est rapidement revenue à 3-3 avant de faire le break face à l'une de ses meilleures amies sur le circuit.

Dans la seconde manche, la Polonaise a contrôlé l'essentiel du jeu avoir pris d'entrée le service de son adversaire, bien que la gauchère Kerber ait eu une possibilité de revenir à 3-3, mais son coup droit a terminé sa course derrière la ligne de fond.

Après cela, Kerber n'est jamais parvenue à reprendre l'ascendant et Radwanska a conclu sur sa première balle de match.

"J'ai remporté les juniors ici même en 2005 et je donnerai tout pour brandir le trophée", a déclaré Agnieszka Radwanska.

Ce sera la troisième confrontation entre les deux joueuses. Serena Williams mène la série 2-0. Elle compte d'ailleurs un net succès (6-4 6-0) sur le gazon londonien, en quart de finale de l'édition 2008.

Edité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant