Wimbledon: Roger Federer promet de revenir plus fort

le
0
ROGER FEDERER PROMET DE REVENIR PLUS FORT
ROGER FEDERER PROMET DE REVENIR PLUS FORT

LONDRES (Reuters) - Roger Federer a démenti jeudi que sa défaite au deuxième tour de Wimbledon face à un obscur travailleur des courts ukrainien marque la fin d'une époque, et a promis de revenir plus fort.

Les premières répercussions de l'élimination mercredi par Sergiy Stakhovsky, 106e mondial, du Suisse détenteur de 17 titres du Grand Chelem dont sept Wimbledon se feront pourtant sentir dès le lundi 8 juillet à la publication du nouveau classement mondial.

Roger Federer, qui avait 2.000 points à défendre en tant que tenant du titre de Wimbledon, y glissera de la troisième à la cinquième place, classement qu'il n'a plus connu depuis dix ans.

"On ne panique pas dans une telle situation, c'est clair. On repart au travail et on revient plus fort", a-t-il pourtant déclaré jeudi.

"Il est normal après avoir été en quarts de finale de tournois majeurs 36 fois d'affilée que quand on perd soudain si tôt les gens pensent que quelque chose différent vient de se produire", a-t-il ajouté.

"J'ai pourtant davantage d'options que l'an dernier quand je courais après chaque tournoi, chaque point pour redevenir n°1 mondial. Peut-être que cette chasse et les Jeux olympiques ont eu leur prix mais dans l'ensemble, je pense que je ne jouais pas si mal."

Il n'en reste pas moins que le champion qui tente de sauver la face dans la défaite est un homme qui avait gagné 67 matchs à Wimbledon, 122 sur gazon, 257 dans les quatre tournois majeurs et 905 dans sa carrière.

Il y a douze mois, il était l'idole du All England Club après avoir décroché un septième titre record et repris la première place mondiale.

Il incarnait tout ce que veut symboliser Wimbledon, grâce, élégance et charme. Et ce n'est pas pour rien qu'un livre qui vient d'être publié, "Wimbledon - The Official History", lui consacre 75 pages sur 552.

Roger Federer n'entend cependant pas en rester là et il promet d'accomplir de nouveaux exploits pour accroître encore sa présence dans une prochaine édition.

"J'ai des projets pour jouer encore pendant de nombreuses années", a dit le Suisse de 31 ans. "Je suis de nouveau en bonne santé et c'est une bonne chose. J'espère donc pouvoir jouer en étant épargné par les blessures jusqu'à la fin de la saison".

Pritha Sarkar; Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant