Wimbledon: Novak Djokovic décroche sa seconde finale

le
0
NOVAK DJOKOVIC EN FINALE À WIMBLEDON
NOVAK DJOKOVIC EN FINALE À WIMBLEDON

LONDRES (Reuters) - Le Serbe Novak Djokovic (n°1) a remporté vendredi face à Juan Martin Del Potro (n°8) la demi-finale la plus longue de l'histoire du tournoi londonien (4 heures 43) après un fantastique combat en cinq sets (7-5 4-6 7-6 6-7 6-3).

Pour tenter de décrocher son septième titre en Grand Chelem, Novak Djokovic affrontera dimanche le vainqueur de l'autre demi-finale, qui oppose l'Ecossais Andy Murray (n°2) au Polonais Jerzy Janowicz (n°24).

Remis de sa gêne au genou gauche, l'Argentin a repoussé très loin ses limites, écartant avec bravoure deux balles de match dans le tie-break du quatrième set, grâce à des coups d'une rare puissance.

Dans la foulée, il a recollé à deux manches partout. A l'inverse de sa demi-finale perdue à Roland-Garros face à Rafael Nadal, Novak Djokovic a cependant su maîtriser ses nerfs pour creuser un break décisif dans le huitième jeu.

"J'ai déjà disputé quelques matches épiques, notamment le fameux cinquième set de l'Open d'Australie face à Rafael Nadal", a déclaré le joueur serbe.

"J'ai l'expérience de ces marathons et j'ai vraiment été poussé dans mes limites. Ce fut l'un des matches les plus excitants que j'aie jamais joué, spécialement ici à Wimbledon. La qualité a été là du premier au dernier point. J'ai eu mes chances au quatrième set mais tout le crédit lui revient d'être revenu. Il a montré son esprit de combat avec quelques coups droits incroyables", a-t-il ajouté.

Une fois de plus, Novak Djokovic a, lui, montré ses qualités mentales, d'autant qu'il a dû évacuer les deux balles de match manquées.

"Je ne pense avoir 'fauté' sur ces deux balles de match. Il a su hausser son niveau. Le plus gênant chez lui, c'est sa longueur de balle. On a un peu joué au chat et à la souris à tour de rôle", a-t-il reconnu.

Déjà battu après un match d'anthologie l'an passé en demi-finale des Jeux Olympiques par Roger Federer sur ce même court, Juan Martin Del Potro ne pouvait se satisfaire d'avoir fait se lever les foules pendant près de cinq heures.

"Ce fut un match dramatique. La foule a apprécié, je crois", a déclaré l'Argentin. "Ils ont vu mon effort pour ma première demi-finale ici. Avec la qualité de son retour, Novak m'a tout le temps mis la pression. Je pense qu'il mérite de gagner. Je pense qu'il aura récupéré de son combat. J'ai le souvenir qu'il avait dû enchaîner en 2011 après un match compliqué face à Roger Federer".

Olivier Guillemain et Eric Salliot, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant