Wimbledon: Murray, Ferrer, Tsonga passent, Serena expéditive

le
0
Wimbledon: Murray, Ferrer, Tsonga passent, Serena expéditive
Wimbledon: Murray, Ferrer, Tsonga passent, Serena expéditive

par Martyn Herman

LONDRES (Reuters) - Au jeu des heureux et des malheureux de huitièmes de finale de Wimbledon hachés par la pluie, Andy Murray et David Ferrer ont brillé mardi, Jo-Wilfried Tsonga a imposé sa résistance et Richard Gasquet a une nouvelle fois échoué en huitièmes.

Après la défaillance de Rafael Nadal, tête de série n°2, dès le deuxième tour, la hiérarchie a relativement bien tenu.

Cinq des huit premiers du classement mondial, Novak Djokovic (n°1), Roger Federer (n°3), Andy Murray (n°4), Jo-Wilfried Tsonga (n°5) et David Ferrer (n°7) seront bien présents en quarts de finale.

Les autres invités seront des têtes de série de moindre rang, Mikhail Youzhny (n°26), qui aura l'honneur d'affronter Novak Djokovic, Philipp Kohlschreiber (n°27)et Florian Mayer (n°31) promis à un duel avec Roger Federer.

Le plus alléchant des quarts de finale sera sans doute celui qui opposera Andy Murray et David Ferrer qui ont pris rendez-vous pour un duel qui vaudra son pesant de tennis tactique.

Le Britannique et l'Espagnol n'ont pris que trois sets pour venir à bout de leur adversaire respectif des huitièmes, le Croate Marian Cilic (n°16) sur le score de 7-5 6-2 6-3, et l'Argentin Juan Martin Del Potro (n°9) 6-3 6-2 6-3.

Philipp Kohlschreiber a lui aussi franchi le cap en trois sets 6-1 7-6(4) 6-3 contre l'Américain Brian Baker (126e).

L'Allemand aura un adversaire autrement redoutable en la personne de Jo-Wilfried Tsonga qui donne l'impression d'être prêt à surmonter bien des épreuves comme l'an dernier où il avait atteint les demi-finales.

Le n°1 français a certes souffert pendant les deux jours qu'a duré son huitième mais c'était avant tout de la pluie et de la malchance qui l'a privé du confort du toit du Centre court.

SERENA EN TROMBE

Sa rencontre avec Mardy Fish (n°10), interrompue par la pluie lundi soir sur le score de 6-4 1-1 en faveur de l'Américain, a encore été perturbée par les averses mardi.

Jo-Wilfried Tsonga a, certes, corrigé son triste départ en remportant le deuxième et le troisième sets 7-6 et 6-4. Il avait fait le break et menait 4-2 dans la quatrième manche lorsque la partie a été une nouvelle fois interrompue.

Quand elle a enfin repris, le Français a conclu à la première balle de match sur son 20e ace.

Richard Gasquet a lui aussi connu la mésaventure d'être privé du Centre court.

Pour lui, elle a mal tourné. Il est resté bloqué en huitième d'un tournoi du Grand Chelem comme toujours depuis qu'il avait atteint les demi-finales à Wimbledon en 2007.

Le Français a été éliminé cette fois par l'Allemand Florian Mayer, pourtant moins bien classé que lui (n°31 contre n°18), en quatre manches (6-3 6-1 3-6 6-2).

Les dames ont aussi eu du mal à passer entre les gouttes.

Lorsque leur tour est venu de reprendre possession des courts, Serena Williams et Petra Kvitova ont eu le privilège du central sans doute parce que l'Américaine a remporté le tournoi quatre fois et que la Tchèque est tenante du titre.

Serena Williams en a profité et s'est imposée 6-3 7-5. Elle a ainsi surmonté les doutes nés de ses trois sets avec la Kazakhe Yaroslava Shvedova (Kaz) en huitièmes et, au tour précédent, avec la Chinoise Zheng Jie.

Dans un tableau féminin qui a déjà perdu sa tsarine, Maria Sharapova, l'Américaine fait à nouveau figure de favorite.

Elle devra désormais affronter la Biélorusse Victoria Azarenka, tête de série n°2 et ancienne n°1 mondiale, qui a vaincu l'Autrichienne Tamira Paszek (n°37) 6-3 7-6(4).

Dans l'autre moitié du tableau, un duel entre les Allemandes Sabine Lisicki,(n°15 et tombeuse de Maria Sharapova, et Angelique Kerber (n°8) a tourné à l'avantage de la mieux classée 6-3 6-7 7-5. Elle ne s'est imposée qu'à sa 5e balle de match et a été menée 5-3 dans le troisième set.

Angelique Kerber aura pour adversaire la Polonaise Agnieszka Radwanska (n°3) vainqueur de la Russe Maria Kirilenko (n°17) 7-6 4-6 7-5. Le match avait été suspendu pour la nuit mais s'est finalement joué en quatre actes, trois sur le court n°1 et un sur le Centre court où il a été transféré au bout du jour.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant