Wimbledon : Marion Bartoli n'arrive pas à croire qu'elle vient de remporter Wimbledon

le
0
Wimbledon : Marion Bartoli n'arrive pas à croire qu'elle vient de remporter Wimbledon
Wimbledon : Marion Bartoli n'arrive pas à croire qu'elle vient de remporter Wimbledon

L'Allemande, qui disputait sa première finale de Grand Chelem, a d'abord pris la parole sur le Central de Wimbledon. Les yeux rougis par la peine, des sanglots plein la voix, Lisicki a reconnu avoir été débordée par les événements mais n'a pas manqué de saluer le succès mérité de son adversaire tricolore : « J'ai été débordée par tout ce qui s'est passé aujourd'hui. Bartoli a fait un match incroyable. Elle mérite ce titre. Elle a vécu par le passé ce genre de situation. J'aime tellement ce tournoi, le public m'a tellement soutenu, je l'aime. Merci à toute mon équipe aussi (ndlr : elle pleure), on a traversé tellement d'épreuves. J'aurais aimé faire mieux mais j'espère avoir une autre chance. »

Septième mondiale lors de la publication du prochain classement WTA lundi - elle égalera alors son meilleur classement - Marion Bartoli a confié son incrédulité au micro, devant le public londonien. « Je ne peux pas le croire, a réagi la joueuse française après avoir escaladé les gradins pour aller embrasser son père et son clan. Petite fille, j'avais rêvée de ce tournoi. J'avais raté ma première finale en 2007. (S'adressant à son adversaire) Sabine, crois moi, tu reviendras, j'en suis sûre. Finir par un ace à Wimbledon, même dans mes rêves les plus fous ce n'était pas possible. Je me suis entraîné tellement pour ce coup que j'en sors un au bon moment ! (rire) Merci beaucoup à mon père qui est là aujourd'hui, ça veut dire tellement pour moi. C'était l'anniversaire d'Amélie (Mauresmo) hier donc bon anniversaire. Quand j'ai commencé cette quinzaine sur le court n°14, jamais je n'aurais pu penser arriver là. C'était mon rêve depuis que j'ai 6 ans. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant