Wimbledon: le calme après la tempête

le
0
NOVAK DJOKOVIC TIENT SON RANG À WIMBLEDON
NOVAK DJOKOVIC TIENT SON RANG À WIMBLEDON

par Pritha Sarkar

LONDRES (Reuters) - Un air rempli de soulagement, de calme et de pluie a soufflé jeudi sur les courts de Wimbledon au lendemain d'une journée chaotique à l'issue de laquelle ont disparu plusieurs têtes couronnées.

Vingt-quatre heures après l'élimination surprise du "maître des lieux" Roger Federer chez les hommes, et de Maria Sharapova et de Victoria Azarenka chez les femmes, les deux numéros uns mondiaux ont remis les choses dans l'ordre.

Serena Williams a été la première à se mettre à l'ouvrage en balayant la jeune Française Caroline Garcia 6-3 6-2, éliminée sans pitié au deuxième tour du Grand Chelem londonien.

"Je ne voudrais pas me jouer, que ce soit à 21 ou à 31 ans", a d'ailleurs résumé la patronne du circuit WTA, qui reste sur une série de 33 victoires consécutives et chasse à Londres le 17e titre en Grand Chelem de sa carrière.

Au prochain tour, Williams rencontrera Kimiko Date-Krumm, qui est devenue jeudi à 42 ans la joueuse la plus âgée de l'histoire à atteindre un troisième tour à Wimbledon.

La dernière fois que la Japonaise avait atteint ce stade de la compétition à Londres, en 1996, Novak Djokovic avait à peine neuf ans.

Jeudi, le numéro un mondial serbe n'a fait qu'une bouchée du qualifié américain Bobby Reynolds, battu 7-6 6-3 6-1 au terme du seul match de la fin de journée qui a pu se disputer grâce au toit du Centre Court.

Chez les hommes, trois rencontres en cours ont dû en effet être interrompues et reportées à vendredi ainsi que deux autres matches qui n'avaient pas encore commencé, dont celui de l'Espagnol David Ferrer. Chez les femmes, trois rencontres n'ont pas pu se jouer.

Outre Djokovic, qui n'a concédé aucune balle de break face à l'Américain, trois autres membres du Top 10 masculin ont tenu leur rang jeudi.

L'Argentin Juan Martin Del Potro (n°8), forfait à Roland-Garros, a balayé le Canadien Jesse Levine 6-2 7-6 6-3. Le Français Richard Gasquet (n°9) s'est débarrassé du Japonais Go Soeda 6-0 6-3 6-7 6-3. Et Tomas Berdych (n°7) a éliminé en trois sets Daniel Brands 7-6 6-4 6-2.

"C'EST SURPRENANT"

Chez les femmes, Williams n'a pas été la seule à assurer. La Polonaise Agnieszka Radwanska (n°4) a en effet corrigé la Française Mathilde Johansson 6-1 6-3.

La Chinoise Li Na (n°6) a quant à elle bien failli passer à la trappe face à la Roumaine Simonaa Halep, qu'elle a finalement battue 6-2 1-6 6-0.

"Bienvenue dans ce circuit féminin complètement fou... Elle m'a botté les fesses dans le deuxième set mais après, je me suis réveillée", a expliqué Li Na en conférence de presse.

"C'est le pire Wimbledon que j'ai jamais vu, avec toutes ces stars éliminées. J'étais triste avant de jouer mais aujourd'hui, je n'avais vraiment pas envie d'être la suivante sur la liste", a-t-elle poursuivi.

Djokovic s'est également déclaré surpris de la véritable hécatombe des têtes de série dans ce Wimbledon 2013.

"C'est surprenant tous ces grands joueurs ou joueuses qui ont perdu ces derniers jours", a dit le Serbe en conférence de presse.

"Cela nous donne des raisons suffisantes, à tous, pour ne pas sous-estimer nos adversaires et ne pas regarder trop loin dans le tableau", a ajouté le Serbe.

Au rayon des statistiques, la journée de jeudi a donné également de précieux enseignements quant au caractère jusqu'ici étonnant de ce Wimbledon.

Les abandons de Michaël Llodra et de Paul-Henri Mathieu ont porté à douze le nombre de participants qui ont jeté l'éponge depuis le début du tournoi, un record en Grand Chelem jusqu'ici détenu par l'US Open 2011.

Enfin, l'élimination de Bobby Reynolds fait que le tableau masculin ne compte désormais plus d'Américain au troisième tour. Ceci n'était plus arrivé depuis plus de 100 ans. C'était en 1912.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant