Wimbledon (H) : Wawrinka ou l'éloge de la perfection

le
0

Stan Wawrinka s'est qualifié pour le premier tour de Wimbledon en dominant relativement facilement Taylor Fritz. Le Suisse a tout de même émis des réserves sur sa performance du jour. Un état d'esprit qui traduit une volonté sans faille de performer.

Travailleur invétéré, Stan Wawrinka n’est pas du genre à se satisfaire du nécessaire. Alors quand un journaliste lui demande si sa performance du jour face à Taylor Fritz lui convient, en conférence de presse, le Vaudois répond sans détour. « Il y a eu du bon, du moins, bon, pas mal d’hésitations. » Un jugement lucide et sévère compte tenu de la solide prestation du Suisse, mais qui traduit surtout une volonté de bien faire à toute épreuve. Cette recherche de la perfection qui l’a sans aucun doute hissée vers les sommets du classement ATP, est ancrée dans la peau du joueur. « Déjà essayé. Déjà échoué. Peu importe. Essaie encore. Echoue encore. Mais échoue un peu moins. » Le tout résumé en un seule phrase sous la forme d'un tatouage dessiné sur son bras gauche, et rendu célèbre depuis que son heureux propriétaire est passé de l’ombre de Roger Federer à la lumière, en l’espace de quelques années.

Richard Krajicek avec Magnus Norman

Vainqueur de deux tournois du Grand Chelem en carrière, dont Roland-Garros l’an passé, Wawrinka n’entend pas en rester là. Wimbledon, par exemple, s’est, jusqu’ici, refusé à lui. Dans l’optique de parvenir enfin à briller sur le gazon londonien, et pourquoi pas gagner sa carte de membre du All England Club, l’arrivée de Richard Krajicek, vainqueur à Londres en 1996, à ses côtés, n’est pas anodine, et ce même si l’intéressé s’en défend. « L’idée était de l’engager pour qu’il nous donne un autre avis sur mon jeu, sur des choses précises, relate le tennisman suisse dans des propos relayés par nos confrère de la Tribune de Genève. Pas uniquement pour jouer sur gazon. Non, il est à mes côtés pour m’aider sur mon service, mon retour, ma volée... Simplement car j’ai envie d’évoluer. » Face à Juan Martin Del Potro, le Suisse en est conscient, il aura l'occasion de constater les progrès effectués lors d'un test grandeur nature. « C'est un joueur incroyable, qui peut battre tous les grands dans un bon jour. » Et cette rencontre sera l'occasion de vérifier les dires du Suisse, car aujourd'hui, assurément, Wawrinka fait partie des grands.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant