Wimbledon (H) : Federer qualifié sans briller

le
0

Roger Federer s'est qualifié pour le deuxième tour de Wimbledon, dont il est le finaliste sortant, lundi. Le Suisse a battu Guido Pella en trois manches (7-6, 7-6, 6-3) et affrontera la surprise de ce tournoi, le Britannique Marcus Willis, 772e joueur mondial !

Sous le regard amusé de ses filles, Roger Federer n'a jamais eu le temps de plaisanter. Dans le dur, en recherche de repères, avec son jeu depuis le lancement de la saison sur herbe, le Suisse a parfois traîné sa peine sur le gazon du central londonien, et ce jusqu'au terme de son match remporté en trois manches face à Guido Pella (7-6, 7-6, 6-3). Et pour cause, s'il a décroché son 4000e succès au All England Club à l'occasion de cette rencontre, le recordman de victoires en Grand Chelem ne s'est pas tout à fait rassuré pour autant. Le résultat et la qualification sont sans doute anecdotiques, la manière beaucoup moins. Comment ne pas s'interroger sur un joueur qui avait pris l'habitude d'expédier ses premiers tours dans SON tournoi ? Le constat est sans doute sévère, car le match livré est de très bonne facture, jugez plutôt : 12 aces, 34 montées au filet converties sur 42, 51 coups gagnants pour seulement 18 fautes directes. Roger Federer a été solide, cela ne fait aucun doute. Mais son incapacité à breaker perdure (1/9 aujourd'hui), et c'est sans doute en cela que la performance du jour inquiète les spécialistes. Disputer deux jeux décisifs face à un joueur si peu à l'aise sur la surface pose question. Ses rivaux pour le titre, ou d'excellents serveurs, et autres spécialistes du gazon par exemple, ne pardonneront pas les errements du Bâlois sur balle de break.

Le 772e joueur mondial au prochain tour

Le prochain défi du Suisse lui offrira sans doute un moment d'histoire, à défaut de certitudes. Marcus Willis, 25 ans et 772e joueur mondial, s'est offert sa première victoire sur le circuit principal, le scalp de Ricardas Berankis, et en prime, un ticket pour le central face au plus grand joueur de tous les temps. Un conte de fées comme seul le tennis sait en écrire. « Son histoire est exactement ce dont notre sport a besoin s'est contenté de déclarer Roger Federer à l'issue de son match. » Jamais inquiété sur sa propre mise en jeu aujourd'hui, Federer sait qu'il devra maintenir son rendement au service, son dernier jeu blanc pour conclure en est la parfaite illustration, et surtout être bien plus réaliste s'il envisage de remporter un 18e titre du Grand Chelem en carrière. La route est encore longue, le chemin, semé d'embûches. Wimbledon (Grande-Bretagne, Grand Chelem, gazon, 26 500 000 €) Tenant du titre : Novak Djokovic (SRB) Premier tour Djokovic (SRB, n°1) bat J.Ward (GBR, WC) 6-0, 7-6, 6-4 Mannarino (FRA) bat Edmund (GBR) : 6-2, 7-5, 6-4 Bellucci (BRE) bat Bemelmans (BEL, Q) 3-6, 6-4, 6-3, 1-6, 8-6 Querrey (USA, n°28) bat Rosol (RTC) 6-7, 6-7, 6-4, 62, 12-10 Herbert (FRA) bat : Kohlschreiber (ALL, n°21) : 7-5, 6-3, 3-6, 6-3 Dzumhur (BIH) bat Kudla (USA) : 7-6, 7-5, 2-6, 1-6, 6-3 Mahut (FRA) bat Klein (GBR, WC) 7-6, 6-4, 6-4 Ferrer (ESP, n°13) bat Sela (ISR) : 6-2, 6-1, 6-1 Goffin (BEL, n°11) bat A.Ward (GBR, WC) 6-2, 6-3, 6-2 Roger-Vasselin (FRA, Q) bat Gabashvili (RUS) 1-6, 6-3, 6-4, 6-4 Almagro (ESP) bat Dutra Silva (BRE) : 6-3, 7-6, 5-7, 3-6, 6-3 Istomin (OUZ) bat Anderson (AFS, n°20) 4-6, 6-7, 6-4, 7-6, 6-3 Sock (USA, n°27) bat Gulbis (LET) 6-4, 6-4, 6-4 Hasse (PBS) bat Schwartzman (ARG) 2-6, 6-2, 6-3, 2-6, 7-5 Seppi (ITA) – Garcia-Lopez (ESP) 6-2, 6-4, 6-0 Raonic (CAN, n°6) bat Carreno Busta (ESP) 7-6, 6-2, 6-4 Federer (SUI, n°3) bat Pella (ARG) 7-6, 6-3, 6-3 Willis (GBR, Q) bat Berankis (LIT) 6-3, 6-3, 6-4 Evans (GBR) bat Struff (ALL) 6-3, 6-7, 7-6, 7-5 Dolgopolov (UKR, n°30) bat Dosnkoy (RUS) 6-2, 6-4, 3-6, 7-6 Johnson (USA) bat Jaziri (TUN) 7-5, 7-6, 6-4 Chardy (FRA) bat Monfils (FRA, n°17) 6-7, 6-0, 4-6, 6-1, 6-2 Dimitrov (BUL) bat Fratangelo (USA, Q) 6-3, 6-4, 6-2 Simon (FRA, n°16) bat Tipsarevic (SRB) 4-6, 6-4, 7-5, 6-3 Cilic (CRO, n°9) bat Baker (USA) : 6-3, 7-5, 6-3 Stakhovsky (UKR) bat Nishioka (JAP, Q) : 6-3, 6-4, 6-4 Lacko (SLQ, Q) bat Lorenzi (ITA) : 6-4, 6-7, 7-5, 6-3 Karlovic (CRO, n°23) bat Coric (CRO) : 7-6, 7-6, 6-4 Kuznetsov (RUS)  bat Cuevas (URU, n°29) 6-3, 3-6, 5-7, 6-3, 6-4 Giraldo (COL) – Muller (LUX) 64, 7-6, 6-7, 6-3, 11-11 interrompu par la nuit Benneteau (FRA) bat Marchenko (UKR) 6-4, 6-2, 7-6 Nishikori (JAP, n°5) bat Groth (AUS) 6-4, 6-3, 7-5 Thiem (AUT, n°8) – Mayer (ALL) Vesely (RTC) – Sijsling (PBS, Q) Saville (AUS, Q) – Novikov (USA, Q) Tursunov (RUS) – Sousa (POR, n°31) Zverev (ALL, n°24) – Mathieu (FRA) Zeballos (ARG) – Youzhny (RUS) Becker (ALL) – Bagnis (ARG) Dodig (CRO) – Berdych (RTC, n°10) Bautista Agut (ESP, n°14) – Thompson (AUS) Kukushkin (KAZ) – Klizan (SLQ) Elias (POR) – Albot (MDA, Q) Verdasco (ESP) – Tomic (AUS, n°19) Pouille (FRA, n°32) – Copil (ROU, Q) Young (USA) – Mayer (ARG) Robert (FRA) – Del Potro (ARG) Fritz (USA) – Wawrinka (SUI, n°4) Gasquet (FRA, n°7) – Bedene (GBR) Granollers (ESP) – Estrella Burgos (DOM) Pospisil (CAN) – Ramos-Vinolas (ESP) Lamasine (FRA, Q) – Troicki (SRB, n°25) Isner (USA, n°18) – Baghdatis (CHY) Olivetti (FRA, Q) – Barton (AUS, Q) Daniel (JAP) – Monaco (ARG) Cervantes (ESP) – Tsonga (FRA, n°12) Kyrgios (AUS, n°15) – Stepanek (RTC, WC) Lajovic (SRB) – Brown (ALL, WC) Delbonis (ARG) – Fognini (ITA) Ram (USA) – Lopez (ESP, n°22) Paire (FRA, n°26) – Skugor (CRO, Q) Millman (AUS) – Montanes (ESP) Lu (TPE) – Kudryavtsev (RUS, Q) Broady (GBR, WC) – Murray (GBR, n°2)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant