Wimbledon: cinq Français au troisième tour, pas Tsonga

le
0
JO-WILFRIED TSONGA ABANDONNE À WIMBLEDON
JO-WILFRIED TSONGA ABANDONNE À WIMBLEDON

par Eric Salliot

LONDRES (Reuters) - Le tennis français a perdu son "géant à la main verte" mercredi à la troisième journée de Wimbledon.

Demi-finaliste ces deux dernières années, Jo-Wilfried Tsonga (n°6), blessé au genou gauche, a jeté l'éponge dès le deuxième tour alors que Ernests Gulbis, 39e mondial, menait deux manches à une (3-6 6-3 6-3).

Trois Français ont franchi le deuxième tour du simple messieurs mais un seul à la régulière: Benoît Paire, tête de série n°25, a logiquement éliminé son compatriote Stéphane Robert, 165e mondial et issu des qualifications 6-4 7-5 6-4.

"C'était un match que je redoutais mais je suis content de m'en être sorti. Je n'ai jamais atteint la deuxième semaine en Grand Chelem et je sais que le tableau s'est ouvert", a-t-il dit.

Au troisième tour, le Français affrontera le Polonais Lukasz Kubot qui a profité du forfait du Belge Steve Darcis, dont la douleur à l'épaule droite s'est réveillée au lendemain de son exploit face à Rafael Nadal.

Adrian Mannarino, 111e mondial, n'a disputé que dix points face à John Isner (n°18). L'Américain s'est blessé dès le troisième point, en retombant mal sur son genou gauche après un service.

Le Val-d'Oisien aura ses chances vendredi puisqu'il affrontera l'Allemand d'origine jamaïcaine Dustin Brown, tombeur de l'Australien Lleyton Hewitt.

Kenny De Schepper, 80e mondial, a eu encore plus de veine puisque Marin Cilic (n°10), touché au genou gauche, s'est montré incapable de jouer.

"J'étais prêt à aller sur le court quand un joueur m'a appris que mon adversaire était forfait. Je suis allé vérifier auprès de l'ATP. C'est dommage pour lui mais ça se prend."

BARTOLI ET CORNET A LA HAUTEUR

En seizièmes de finale, le géant bordelais affrontera l'Argentin Juan Monaco (n°22).

Usé par ses matches à répétition, Nicolas Mahut, 124e mondial, a cédé en trois sets (7-6 6-1 7-6) face à l'Espagnol Tommy Robredo, tête de série numéro 32. "Je n'étais pas à 100%, la cuisse droite tirait un peu", a-t-il dit.

Malgré une bonne résistance, Guillaume Rufin, 85e mondial, a été éliminé en quatre manches (7-5 6-7 6-3 6-4) par l'Espagnol Nicolas Almagro (n°15).

Une autre confrontation franco-espagnole a été fatale à Julien Benneteau (n°31), sorti 7-6 7-6 6-4 par un Fernando Verdasco qu'on n'avait pas vu aussi affûté depuis des mois.

Dans le tableau féminin, les Françaises ont été à la hauteur. Marion Bartoli (n°15) a pris une belle revanche sur l'Américaine Christina McHale, qui l'avait battue à l'US Open il y a deux ans. Elle s'est imposée 7-5 6-4.

"Cela a été un match serré comme je l'attendais", a-t-elle dit. "Il ne fallait que je me relâche. Cette année, le gazon est spécial, il est plus lent et glissant".

Au troisième tour, la Française affrontera l'Italienne Camila Giorgi, 93e mondiale. "Ce sera l'occasion de prendre une revanche car elle m'avait nettement battue à Strasbourg. C'était sur terre battue mais quand même? "

Réputée terrienne, Alizé Cornet (n°29) a livré un match sérieux pour écarter la Taiwainaise Su-Wei Hsieh en deux sets (41e mondiale). La Française affrontera au prochain tour l'Italienne Flavia Pennetta, qui a accédé mercredi au troisième tour sans jouer après le forfait de son adversaire du jour, la Biélorusse Victoria Azarenka (n°2), touchée au genou droit lundi.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant