Wiltord, une étoile à l'hôtel

le
0
Wiltord, une étoile à l'hôtel
Wiltord, une étoile à l'hôtel

Connu pour sa sincérité, Sylvain Wiltord n'a jamais caché son goût pour la vie de plaisir. Une franchise à laquelle l'hypocrisie du monde du foot n'était pas réceptive en cas de mauvais résultats. De son côté, Nino gardait le cap et faisait de l'hôtel sa maison.

Les sourires sont de mise côté lyonnais, et ce, depuis un bon moment déjà. À défaut de concurrence dans le championnat de France, les Gones dominent cette saison de Ligue 1 2006/2007 de la tête et des épaules. Ils sont au-dessus, tout simplement. À la veille de recevoir le Stade rennais à Gerland donc, le 17 avril 2007, un groupe d'une dizaine de joueurs décide de prendre un peu de bon temps lors d'une mise au vert organisée à l'hôtel Sofitel du centre de la capitale des Gaules. La réunion a lieu dans la chambre de Sylvain Wiltord, avec de la musique et sans doute de la compagnie. Une soirée sympa, quoi. Problème, le voisinage du joueur se plaint de nuisances sonores à la réception, et l'affaire commence à prendre de l'ampleur. Jean-Michel Aulas parle d'une affaire qui cause du "tort à l'image du club", tandis que son entraîneur Alain Perrin estime que son joueur "a peut-être fait son temps ici". Parti de l'OL à l'intersaison pour… le Stade rennais, Nino en avait profité pour vider son sac sur cette fameuse affaire de l'hôtel dans L'Équipe. "Ils ont essayé de me licencier. C'est grave. Tout ça à cause de l'histoire avant le match contre Rennes. Je plaide coupable. Mais ils savaient très bien que je n'étais pas seul, qu'on était une équipe. Ils ont voulu que je sois le bouc émissaire. Un an plus tôt à Paris, dans les mêmes circonstances, on mangeait des Mc Do à 5 heures du matin avec le coach, et ça ne nous avait pas empêchés de gagner au Parc." Ou comment jeter son vieux pantalon à la poubelle sans le moindre remord.


"Il aurait préféré jouer à Paris"


Moyennant 1,5 million d'euros, Wiltord débarque donc à Rennes pour la nouvelle saison 2007/2008. Le retour de l'enfant prodigue en Bretagne prend un certain temps, notamment concernant son installation définitive en ville. Là encore, le joueur choisit l'hôtel pour ses débuts au club. Sur le terrain pourtant, Wiltord démarre plutôt bien son expérience avec trois buts en huit matchs. Hélas, Rennes subit une série noire de six défaites consécutives en…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant