William, un garçon né pour être roi 

le
0
PORTRAIT - Il n'a pas mis longtemps à le comprendre, un peu plus à l'accepter.

Il est né pour être roi, c'est aussi simple que cela. Il n'a pas mis longtemps à le comprendre, un peu plus à l'accepter.

Depuis toujours, les photographes le traquent. Le jour de son entrée à la maternelle, ils sont postés devant l'école. Il leur sourit. À 8 ans, il descend d'une Bentley pour entrer en pension à Ludgrove, dans le Berkshire. Plus tard, sur le mur de sa chambre, il épingle les photos de Cindy Crawford et de Claudia Schiffer: chacun ses reines. Deux documentaires sur la chaîne télévisée Sky célèbrent son entrée au collège d'Eton.

Le matin de sa mort, lady Diana l'appelle du Ritz pour lui dire qu'elle rentre le lendemain. Il a 15 ans. Son grand-père, Philip, le persuade de suivre le cortège funèbre. La reine le conseille. Elle l'a pris sous son aile ; ils s'entendent bien. En équilibre fragile, l'adolescent bascule du côté de ses pairs : un brin d'arrogance - «Je suis prince, ça te dit qu'on se roule une pelle ?» -, il séduit Rose

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant