William Bonnet, le Tour d'après

le
0
William Bonnet, le Tour d'après
William Bonnet, le Tour d'après

Il n'a rien oublié. « On n'oublie pas facilement un moment comme celui-là », souffle Matthieu Ladagnous, présent aux côtés de son équipier de la FDJ, William Bonnet, quand il a chuté à pleine vitesse l'an dernier, au cœur de la troisième étape du Tour. Bonnet glisse sur le macadam chaud, termine au bord de la route avant d'être percuté violemment par d'autres coureurs. Le bilan est lourd. Traumatisme crânien et vertèbre cervicale fracturée, il se retrouve immobilisé dans un corset durant de longues semaines. « Il est passé tout près du drame, donc c'est vrai que le voir ici, un an après, c'est impressionnant », ajoute Ladagnous.

 

Car c'est un fait : Bonnet, 34 ans, sera bien au départ du Tour aujourd'hui. Il l'avoue pourtant lui-même : « Pendant ma convalescence, l'objectif principal était déjà de pouvoir revenir sur un vélo et après, bien sûr, de retrouver la condition. Le Tour de France 2016 était très loin de mes pensées. »

 

« C'est vrai que c'est plaisant de revenir, sourit-il. Et le faire aussi tôt prouve que tout est rentré dans l'ordre. Mais c'est un petit retour. C'est juste plaisant de ne pas avoir fini sur une chute mon histoire avec le Tour. » Le dossard 122 assure qu'il ne songe « plus du tout » aux images de la chute. « On m'en parle plus que j'y pense, dit-il. C'est normal. Mais, vraiment, ma chute ne me hante pas. Et puis, chaque jour de course, on a des tâches à effectuer pour nos leadeurs. Le travail reprend le pas sur le reste. »

 

Plus que jamais, sa mission sera donc d'aider Thibaut Pinot. « Nous sommes huit coureurs autour de lui à le protéger pour qu'il puisse s'exprimer pleinement lorsqu'il faudra en découdre avec les meilleurs », raconte Bonnet. Il s'agira pour cela de négocier au mieux les cinq premiers jours en veillant à ce que Pinot « ne perde pas de temps ».

 

Quant à lui, il affirme ne pas craindre la nervosité des premiers jours. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant