Will Ferrell, les deux pieds dans le foot

le
0
Will Ferrell, les deux pieds dans le foot
Will Ferrell, les deux pieds dans le foot

L'acteur génial de Very Bad Cops, The Anchorman, Ricky Bobby et Frangins malgré eux (entre autres) est l'un des investisseurs d'un nouveau club qui fera ses débuts en MLS en 2018, Los Angeles FC. Ce n'est pas du cinéma, Will Ferrell est vraiment un fondu de ballon rond, comme il a déjà pu le démontrer par le passé.

Will Ferrell est un gars drôle. Ceci est un point de vue totalement subjectif, mais il est partagé par tellement de monde des deux côtés de l'Atlantique qu'il doit finir par convaincre même les plus sceptiques. Rien que sa tronche et ses mimiques font pouffer irrésistiblement. Dans un style moins clown triste que Bill Murray, Ferrell impose son air péremptoire, ses saillies un peu beauf, ses drôles de cheveux qui frisent, son allure décontractée en toutes circonstances, y compris et surtout lorsqu'il s'agit de se tourner en ridicule. Toute sa filmographie n'est pas bonne, loin de là, mais il est devenu un incontournable de l'humour américain grâce à des personnages mythiques tels Ron Burgundy, l'homme de télé misogyne de The Anchorman et de sa récente suite, ou bien encore en campant l'un des affreux Frangins malgré eux, film imparable dans lequel il est associé au génial John C. Reilly.

Will Ferrell prend part à l'aventure Los Angeles FC
N'oublions pas non plus ses coups d'éclat à la télé américaine, comme ce moment magique du SNL avec Chris Kattan et Jim Carrey. Dans la carrière de Will Ferrell, il y a aussi beaucoup de films avec pour thème le sport : Semi-Pro dans lequel il incarne Jackie Moon, mi-basketteur, mi-chanteur ; Les rois du patin sur le monde impitoyable du patinage artistique (coucou Tonya Harding !) ; Ricky Bobby sur le monde du NASCAR, avec encore John C.Reilly. Et puis il y a aussi le foot – le vrai, pas le foot américain – avec le méconnu et oubliable Match en famille (Kicking & Screaming en V.O), par le réalisateur Jesse Dylan (Americain Pie : marions-les !), dans lequel Ferrell devient entraîneur de l'équipe de son fiston. Une équipe de nullos, forcément. Un film jamais sorti en salles en France.

Youtube
Youtube

L'héritage des Aztecs, la place vacante de Chivas USA


Will Ferrell et le football, ne serait-ce que du cinéma ? Que nenni ! Le voici bel et bien…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant