Wilfried Moke : "J'ai eu de l'espoir au moment où j'ai quitté la France"

le
0
Wilfried Moke : "J'ai eu de l'espoir au moment où j'ai quitté la France"
Wilfried Moke : "J'ai eu de l'espoir au moment où j'ai quitté la France"

À vingt-huit ans, Wilfried Moke découvre enfin le haut niveau. Il savoure et reconnaît la chance de pouvoir évoluer au Steaua Bucarest, un des plus grands clubs de Roumanie.

Depuis que tu as commencé ta carrière, c'est la première année où tu évolues en première division. Un rêve devenu réalité ?
En effet, c'est la première saison que j'entame vraiment en Liga 1 roumaine. La saison dernière, j'étais arrivé en décembre pour connaître enfin la première division. Plus qu'un rêve, c'était un objectif d'y jouer au moins une fois dans ma carrière.

Avec le Steaua, tu découvres par la même occasion la Coupe d'Europe...
C'est un réel plaisir ! Je le vis d'une façon assez bizarre d'ailleurs, comme un mec qui n'a pas "percé". Il y a un an et demi, j'étais en D3 espagnole, et là, je joue la Ligue Europa, c'est vraiment quelque chose d'énorme. J'essaye de prendre du plaisir au maximum parce que je ne sais pas si ça va se reproduire, donc je profite de tous les moments.

Comment s'est passée ton intégration dans cette équipe du Steaua ?
"Je me demandais si les internationaux allaient se la raconter, mais en fait, pas du tout, ils sont tous super humbles."
Franchement, ça s'est super bien passé, j'ai été super bien accueilli, autant par les gens du club que par mes coéquipiers. Je n'ai vraiment eu aucun problème non plus par rapport à mon adaptation à cette équipe. J'appréhendais clairement parce que bon, tu arrives dans un club où il y a pas mal d'internationaux. Je me demandais s'ils allaient se la raconter, mais en fait pas du tout, ils sont tous super humbles et j'espère que ça va continuer comme ça.

D'ailleurs depuis le début de la saison, tu as été titulaire à quasiment tous les matchs. Tu t'attendais à ça ?
C'était vraiment surprenant à vrai dire. Je me suis dit qu'il y avait une équipe qui était déjà en place, c'est la meilleure équipe de Roumanie, donc bon... Je me suis dit que ça allait être dur, mais je crois en mes qualités. Il y a énormément de concurrence et je suis agréablement surpris de faire à ce point partie des plans du coach, qu'il me fasse confiance. C'est pour ça que je donne tout, à tous les matchs, pour essayer de lui rendre cette confiance.


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant