WikiLeaks : Manning inculpé de «collusion avec l'ennemi»

le
0
Le soldat américain, suspecté d'avoir fourni à WikiLeaks des milliers de documents confidentiels, risque la prison à vie.

Pour le Pentagone, «cela reflète mieux la grande portée de (ses) crimes». Bradley Manning, le soldat américain soupçonné d'avoir fourni à WikiLeaks des documents confidentiels sur l'Irak et l'Afghanistan ainsi que 250.000 câbles diplomatiques, a été inculpé, mercredi, de 22 nouveaux chefs d'accusation. Et ce, après évaluation du dossier par son commandant. Le plus grave de ces griefs est «collusion avec l'ennemi». Cette charge est passible de la peine de mort mais les procureurs de la justice militaire ont décidé de ne pas la requérir. Un jury militaire doit encore valider quelles charges exactement seront retenues en cour martiale contre le jeune homme de 23 ans, qui travaillait comme analyste de renseignement en Irak. Le juge à la tête du tribunal militaire pourrait choisir ne pas suivre les recommendations des procureurs et réclamer la peine capitale, rappelle la chaîne NBC.

Outre, «collusion avec l'ennemi», Bradley Manning est mis en examen depuis mercred

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant