Wikileaks : les USA se préparent au «pire»

le
0
Washington s'attend à des fuites massives de documents retraçant des discussions entre des diplomates américains et des gouvernements étrangers.

Après l'Afghanistan et l'Irak, le prochain sujet de divulgation du site WikiLeaks pourrait concerner les relations diplomatiques des Etats-Unis. Lundi dernier, le site spécialisé dans la révélation de documents confidentiels avait promis une prochaine publication sept fois plus volumineuse que les 400.000 documents confidentiels récemment publiés sur la guerre en Irak, sans donner plus de précision.

Mercredi, un porte-parole du Pentagone a estimé que les fuites seraient publiées en fin de semaine ou en début de semaine prochaine. Et Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat, a convenu se préparer «au pire scénario». Washington pourrait être embarrassé par la divulgation de ces documents, qui ont été rédigés par ses diplomates. En particulier s'ils mettent en cause des partenaires étrangers des Etats-Unis.

 

«Des mois à étudier les fuites» potentielles

 

«Nous avons passé des mois à étudier les fuites qui pourraient avoir lieu et l'impact

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant