WikiLeaks : les USA relativisent l'impact des fuites

le
0
Le chef du Pentagone estime que les fuites de câbles diplomatiques sur le site internet ne remettent pas en cause la politique extérieure américaine. De son côté, WikiLeaks a annoncé mardi qu'il était victime d'une nouvelle attaque informatique.

Les Etats-Unis cherchent-ils à minimiser les révélations de Wikileaks ou éprouvent-ils un réel soulagement ? Le chef du pentagone Robert Gates a en tout cas estimé mardi que les fuites de documents diplomatiques confidentiels organisées par le site depuis dimanche soir n'avaient finalement que des conséquences «assez modestes» pour la politique étrangère américaine.

S'il n'a pas nié le caractère «embarrassant» des notes diplomatiques déjà diffusées à travers les grands médias européens et américains, le secrétaire d'Etat à la Défense a clairement rappelé que «les gouvernements traitent avec les Etats-Unis parce que c'est dans leur intérêt, pas parce qu'ils nous apprécient, pas parce qu'ils nous font confiance, pas parce qu'ils croient qu'on peut garder des secrets». «Des gouvernements traitent avec nous parce qu'ils nous craignent, d'autres parce qu'ils nous respectent, la plupart parce qu'ils ont besoin de nous. Nous sommes toujours une nation indisp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant