WikiLeaks : la Chine serait prête à lâcher la Corée du Nord

le
0
Les câbles diplomatiques publiés par le site internet révèlent que Pékin ne s'opposerait pas à une réunification de la Corée sous la direction de Séoul.

La Corée du Nord serait de plus en plus isolée. Sa grande alliée, la Chine, a perdu patience face aux démonstrations de force de Pyongyang, selon une série de câbles diplomatiques, publiés par WikiLeaks. Ils révèlent mardi que Pékin ne s'opposerait pas à une réunification de la Corée sous la direction de Séoul. Pour la jeune génération de dirigeants chinois, Pyongyang , qui se comporte en «enfant gâté», ne constitue plus un allié utile ou fiable.

Attaché à la stabilité de la région, Pékin désavoue le programme nucléaire nord-coréen, selon ces documents. Dans un câble, un ambassadeur chinois le qualifie de «menace pour la sécurité mondiale» et de «problème préoccupant à résoudre». Un collègue diplomate, cité dans un autre télégramme, souligne que la dictature du «Cher Leader» est «allée trop loin» en pratiquant au printemps 2009 un second essai nucléaire. Même diagnostic pour un vice-ministre chinois des affaires étrangères, peu après

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant