WikiLeaks : l'Inde accusée de tortures répétées au Cachemire

le
0
Selon des documents diplomatiques fournis par WikiLeaks, la Croix Rouge a informé les Etats-Unis en 2005 de mauvais traitements systématiques, notamment sur des civils, dans les prisons de cette région.

C'est une révélation gênante pour l'Inde, qui revendique le titre de plus grande démocratie du monde. Selon des notes diplomatiques fournies par WikiLeaks, les forces de sécurité indiennes pratiquaient en 2005 la torture systématique dans ses centres de détention au Cachemire indien. D'autres documents plus récents montrent qu'en 2007, Washington s'inquiétait encore de violations des droits de l'Homme et du recours à la torture pour obtenir des aveux des prisonniers.

Lors d'une réunion confidentielle en 2005, le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré à des diplomates avoir constaté «des tendances stables» de sévices contre des prisonniers. Au cours de 177 visites dans des centres de détention de la région, les agents de l'organisation internationale ont interviewé 1296 détenus en privé, parmi lesquels environ la moitié ont subi une ou plusieurs formes de tortures : sévices sexuels, électrochocs, suspension du prisonnier au plafond, ou encore tortur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant