WikiLeaks cesse ses activités faute d'argent

le
0
Face à une chute de dons, le site Internet suspend la divulgation de documents secrets. Il accuse Washington de lui imposer un blocus financier en représailles à ses activités.

WikiLeaks est sur la paille. Devenu la bête noire de Washington après la diffusion de câbles diplomatiques américains, le site spécialisé dans la divulgation de documents a été contraint lundi de «suspendre» ses activités faute de fonds.

Pour expliquer la mauvaise situation financière du site basé en Islande, son fondateur Julian Assange a pointé du doigt les géants bancaires Bank of America, Visa, MasterCard, Paypal et Western Union. Ceux-ci ont bloqué depuis fin 2010 les donations au site, qui ont chuté drastiquement. Les dons ont plongé de «plus de 100.000 dollars par mois» (72.000 euros), avant la décision de Visa et de MasterCard, à «6000 ou 7000 dollars» actuellement, a affirmé le porte-parole du site. Un «blocus financier arbitraire et illégal» qui «a détruit 95% de nos revenus», a affirmé Julian Assange.

«Ce blocus financier menace l'existence même de WikiLeaks»

Un porte-parole de MasterCard avait justifié ce boycott par le fait que l'activi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant