WikiLeaks : Bradley Manning condamné à 35 ans de prison

le
0
Le soldat américain a été reconnu coupable de la plus grande fuite de documents secrets de l'histoire des Etats-Unis et renvoyé de l'armée pour «déshonneur». Il pourrait faire appel.

Au terme de deux mois de procès, Bradley Manning a été condamné mercredi à 35 ans de prison par une cour martiale du Maryland, aux Etats-Unis. Le soldat américain a été reconnu coupable, notamment, de vol, de fraude et d'espionnage, après avoir transmis, en février 2010, quelque 250.000 câbles diplomatiques et 500.000 rapports militaires classés secrets défense au site WikiLeaks. Lors d'une audience qui n'a duré qu'une dizaine de minutes, la juge militaire Denise Lind a en outre décidé son renvoi de l'armée pour «déshonneur».

«C'est une victoire stratégique», s'est félicité Wikileaks sur Twitter. Le jeune Américain de 25 ans pourrait en effet bénéficier d'une libération conditionnelle dans moins de neuf ans, soit après avoir purgé un tiers de sa peine. Car cette dernière es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant