Wijnaldum et Payet accompagnent les poids lourds

le
0
Wijnaldum et Payet accompagnent les poids lourds
Wijnaldum et Payet accompagnent les poids lourds

Des scores fleuves, un quadruplé, un triplé, deux doublés, des cadors en pleine forme, la première encourageante de Klopp et des artistes encore de sortie. Les acteurs de Premier League avaient quelques arguments pour animer votre week-end. Retour sur une 9e journée prolifique où certaines tendances commencent à se dessiner.

L'équipe de la journée : Manchester City

West Bromwich, Chelsea, Sunderland, Newcastle et désormais Bournemouth. À mesure que les journées de Premier League défilent, Manchester City n'en finit plus de coller des branlées à ses adversaires. Samedi, les Citizens ont mis au supplice et enterré des Cherries courageux mais impuissants devant la force de frappe adverse (5-1). En l'absence de Silva et Agüero, ce sont Sterling et Bony, auteurs respectivement d'un triplé et d'un doublé, qui se sont chargés d'enflammer l'Etihad Stadium. Un deuxième succès consécutif qui permet à Mangala et ses compères de conforter leur place de leader, avec deux longueurs d'avance sur Arsenal et Manchester United. Même si l'ensemble reste perfectible, notamment en défense, les hommes de Manuel Pellegrini montrent clairement qu'ils sont actuellement les patrons outre-Manche. Et qu'il y aura encore, sans doute, beaucoup de branlées à venir

Le joueur de la journée : Georginio Wijnaldum

Tel un ange survenu de nulle part, il a surgi. Dans une saison jusqu'ici morne et pathétique, Georginio Wijnaldum a donné du baume au cœur à un peuple de St James' Park qui n'avait pas encore humé le parfum du succès en Premier League. Le milieu de terrain néerlandais, arrivé cet été en provenance du PSV Eindhoven pour environ vingt millions d'euros, a été le grand artisan de la victoire des siens contre Norwich (6-2) en claquant un quadruplé. Une première pour un joueur de Newcastle depuis Alan Shearer en 1999. Bien aidé par un Moussa Sissoko éblouissant (3 assists délivrés), Wijnaldum a offert un véritable récital. Un premier but conclu au terme d'une belle action collective, deux pions inscrits de la tête et un dernier sur une jolie frappe enroulée. "C'était un beau match pour moi, pour l'équipe entière, et les fans dans le stade, mais spécialement pour moi car j'ai marqué quatre buts, a-t-il confié, enjoué, après sa prestation sensationnelle. C'est magnifique, comme si un rêve devenait réalité. J'apprécie ce genre de moments car ce n'est pas normal de marquer quatre fois dans un match". Grâce à cette lueur, les Magpies ne sont plus lanternes rouges mais restent enlisés dans la zone de relégation (18e).

[BLOCKQUOTE…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant