What's up Morgan Schneiderlin ?

le
0
What's up Morgan Schneiderlin ?
What's up Morgan Schneiderlin ?

Grosse recrue du mercato d'été, Morgan Schneiderlin devait franchir un palier à Manchester United. Mais sous la houlette de Louis van Gaal, le Français ne profite pas du turn-over incessant et des difficultés collectives mancuniennes. Malgré les critiques de certains experts sur son faible apport offensif, son absence lors des principaux fiascos du club tendent néanmoins à le conforter comme un élément important.

" Si je suis un milieu de terrain face à Schweinsteiger et Morgan Schneiderlin, je ne suis pas inquiet. Ils ne représentent aucune menace. Ce ne sont pas des joueurs capables de donner le ballon comme Paul Scholes ou Andrea Pirlo et ils ne vont pas vers l'avant. Ils sont juste posés devant les quatre défenseurs. Donc si je suis un adversaire, je peux d'abord me concentrer sur ce que j'ai à faire avant de savoir ce qu'eux feront. " Dans le Sun, Rio Ferdinand n'a pas été tendre à l'égard des recrues estivales de Manchester United. Il faut dire que depuis le début de saison, l'Allemand comme le Français n'ont pas encore répondu à toutes les attentes générées par leur arrivée à Old Trafford.

Le premier, champion du monde en titre, s'est défendu personnellement dans la presse allemande, quand le second attend visiblement l'occasion de jouer pour répondre. Recruté pour 35 millions d'euros à Southampton cet été, l'Alsacien a laissé un immense vide dans son ancienne équipe, où ni Clasie, ni Wanyama, ni personne d'autre ne l'a fait oublier. Ainsi qu'à Arsenal, où le Français a longtemps été présenté comme la recrue idéale et un transfert quasiment bouclé. Jusqu'à ce qu'Arsène Wenger ne décide de préserver une place pour Francis Coquelin, l'homme de la seconde moitié de saison 2014-2015.

Victime du turn-over de Van Gaal


En traversant l'Angleterre du Sud vers le Nord pendant la période estivale, Morgan Schneiderlin a-t-il perdu son talent ? Autre ancienne gloire des Red Devils, Johnny Giles y est allé de sa critique en estimant que l'international français n'était pas un vrai box to box, car il ne jouait pas assez vers l'avant et pensait trop à ses statistiques de passes réussies pour prendre des risques. Il faut dire que depuis le début de son séjour mancunien, Schneiderlin n'a pas des stats de folie : un seul but contre Everton et aucune passe décisive.

À sa décharge, aucun joueur de Manchester United n'affole les compteurs, et Louis van Gaal procède à un turn-over qui, jusqu'à présent, n'a pas forcément aidé l'ancien des Saints. Ni l'ensemble du collectif de MU. Moins utilisé que Carrick ou…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant