WESTERN DIGITAL va pouvoir racheter SANDISK, la Commission européenne donne son feu vert

le
0

(AOF) - La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement sur les concentrations, le projet d’acquisition du fabricant de dispositifs de stockage SanDisk par son concurrent Western Digital, tous deux américains, après avoir conclu que le rachat n'aurait pas d'effet préjudiciable sur la concurrence en Europe. La Commission a constaté que les chevauchements entre les activités des sociétés sont effectivement limités au marché des solutions de stockage à mémoire flash, notamment des disques transistorisés, destinées aux entreprises.

Elle a constaté qu'en dépit de la part de marché cumulée relativement élevée détenue par l'entité issue de la concentration, l'opération ne pose pas de problème de concurrence. En particulier, le marché compte des opérateurs bien établis et occupant une position solide, tels Intel, Toshiba, Micron et Samsung, qui continueront d'exercer une pression concurrentielle sur l'entité issue de la concentration.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant