West Ham continue sa promenade, Chelsea et Aston Villa sombrent

le
0
West Ham continue sa promenade, Chelsea et Aston Villa sombrent
West Ham continue sa promenade, Chelsea et Aston Villa sombrent

West Ham qui n'en finit plus de se payer les gros, Jamie Vardy toujours in fire, Harry Kane qui se réveille enfin, Arsenal en patron et un derby de Manchester soporifique. La 10e journée de Premier League n'a pas offert la plus belle des publicités, mais il y a tout de même des choses à dire.

L'équipe de la journée : West Ham

Après dix journées de Premier League, qui aurait eu l'audace de parier sur la présence de West Ham, 12e du dernier exercice, sur le podium ? Personne, sans doute. Pourtant, la formation de Slaven Bilić continue d'impressionner tout son petit monde. Et d'asséner quelques claques bien senties à certains cadors. Samedi, les Hammers ont ajouté Chelsea (1-2) à leur tableau de chasse, après avoir fessé successivement Arsenal, Liverpool et Manchester City. Profitant des lacunes défensives d'une équipe toujours aussi méconnaissable, ils ont fait la différence sur deux corners mal dégagés. Mauro Zárate a été le premier à frapper avant d'être suivi par Andy Carroll et sa queue de cheval, répondant à l'égalisation de Gary Cahill. Une rencontre cauchemardesque pour des Blues qui ont dû composer avec l'expulsion de Matić, puis celles de José Mourinho et de l'un de ses adjoints. Pendant que l'escouade du manager portugais flirte dangereusement avec la zone de relégation (15e), le West Ham d'un Payet encore étonnant de facilité continue son bonhomme de chemin. Jusqu'à quand ?

Le joueur de la journée : Harry Kane

Parce que c'est un homme qui a foi en ses capacités ou un éternel optimiste, Harry Kane avait débuté le week-end par un message béat : "Les bonnes choses viennent à ceux qui y croient, les très bonnes choses viennent à ceux qui sont patients et les meilleures choses viennent à ceux qui ne lâchent rien." Il faut croire que l'international anglais a eu raison de croire en sa bonne étoile. Vilipendé depuis le début de saison pour son faible rendement avec Tottenham (1 seul but en championnat), il a fait parler la poudre dans ce qui a ressemblé à une démonstration contre Bournemouth (1-5). Après avoir remis les siens sur la voie dans la foulée de l'ouverture du score précoce de Ritchie, l'attaquant a participé activement au festival des Spurs. Un deuxième but où il laisse parler son instinct de buteur sur une jolie passe d'Eriksen et une troisième réalisation en vrai renard des surfaces à la suite d'un ballon relâché de Boruc. "Vous ne pouvez pas toujours rester tout en haut, vous connaissez des hauts et des bas, a-t-il expliqué au micro…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant