Wendell : nouvelle progression du dividende

le
0
Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel. (© DR)
Frédéric Lemoine, président du directoire de Wendel. (© DR)

2015 aura été une «très bonne année», selon les dirigeants du pion­nier du capital-investissement. Les perturbations rencontrées (chute des prix du pétrole, volatilité des chan­ges, etc.) par les sociétés du portefeuille, en particulier Bureau Veritas, contrôlé à 40,5%, et Saint-Gobain (11,8%), n’ont pas empêché Wendel d’afficher un actif net réévalué de 136,40 eu­ros par action, en progression de 10,7%.

Pour les holdings, cet indicateur s’avère plus pertinent que le résultat net qui, lui, s’est inscrit en perte de 142,6 millions d’euros (part du groupe), faute de pouvoir prendre en compte une plus-value de 727,5 millions tirée de la cession d’une partie des titres Bureau Veritas, norme comptable IFRS 10 oblige.

Le holding tient son rang

Le groupe proposera un dividende de 2,15 euros par action, en croissance de 7,5%. En ajoutant la plus-value du titre à son coupon, l’action Wendel affiche un rendement total de 12,1% l’an depuis 2002.

En Bourse, le holding tient donc bien son rang face à l’autre grand du capital-investissement, Eurazeo. En 2015, Wendel a bien enrichi son portefeuille en dépensant 1,5 milliard d’euros pour acquérir plusieurs sociétés de taille moyenne. Cœur de métier du capital-investissement, le non- coté ne cesse de croître : il représente 38% de l’actif brut, contre 11% en 2013. La décote de 31% du titre par rapport à l’actif net réévalué est

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant