Wendel: vers la cession de 5,3% du capital de Saint-Gobain.

le
0

(CercleFinance.com) - Wendel, qui détient actuellement environ 11,7% du capital et 19,3% des droits de vote de Saint-Gobain, a fait part ce mardi après marché de son intention de céder environ 5,3% du capital de Saint-Gobain et de procéder simultanément à l'émission d'une obligation échangeable en actions Saint-Gobain.

Le groupe va ainsi s'alléger de 30 millions d'actions Saint-Gobain à travers un placement privé par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres. Dans le cadre de son programme de rachat d'actions, Saint-Gobain participera audit placement en passant un ordre irréductible de 10 millions de titres au prix du placement, ce qui représente donc un tiers de ce dernier.

Le niveau de participation de Wendel dans Saint-Gobain à l'issue de cette cession et après annulation des titres rachetés par Saint-Gobain sera d'environ 6,4% du capital et d'environ 11,1% des droits de vote. Le règlement-livraison des Actions est prévu pour intervenir le 6 mai prochain. A noter en outre que le placement sera ouvert aux investisseurs institutionnels en France et dans certains pays hors de France.

Se disant confiant dans le potentiel d'appréciation du cours de Saint-Gobain, Wendel a dans le même temps souhaité conserver une exposition significative au titre Saint-Gobain et lancer simultanément l'émission d'une obligation échangeable en titres Saint-Gobain pour un montant d'environ 500 millions d'euros.

Cette obligation échangeable à zéro coupon permettra à Wendel de poursuivre la diminution du coût moyen de sa dette obligataire à moins de 3,7% en moyenne (après remboursement de l'échéance obligataire qui aura lieu le 26 mai 2016), contre 4,3% à fin mars 2016.

Cette cession et cette émission s'inscrivent dans la stratégie de Wendel visant à accroître son exposition aux actifs non cotés. Wendel envisage d'utiliser les ressources ainsi dégagées pour réaliser des investissements dans des sociétés non cotées en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, dans l'optique de soutenir le développement des sociétés de son portefeuille. Ces opérations permettront également à Wendel de renforcer sa structure financière.

Toutes choses égales par ailleurs, cette cession améliorera son ratio d'endettement de l'ordre de 9 points de pourcentage.

Enfin, la cession des titres Saint-Gobain annoncée ce jour se traduira par une perte comptable d'environ 220 millions d'euros dans les états financiers 2016 de Wendel.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant