Wendel : une décote excessive

le
0
L. Grassin
L. Grassin

(lerevenu.com) - Pénalisée par la dépréciation de ses titres Saint-Gobain, Wendel a vu son résultat net part du groupe fléchir l'an dernier de 58%, à 221 millions d'euros.

Mais ce n'est pas l'indicateur le plus pertinent pour la société d'investissement. Son actif net réévalué - qui mesure sa richesse patrimoniale - continue de progresser, à 132,50 euros par action au 18 mars, au lieu de 106,70 euros fin novembre 2012.

La participation dans Bureau Veritas ne cesse de prendre de la valeur (le titre du groupe de certification a touché un plus-haut historique à 101,6 euros début mars) et représente maintenant la moitié de l'actif brut.?Quant à la dette, elle s'est fortement réduite.

Au cours du 29 mars, la décote du titre par rapport au dernier actif net réévalué publié dépasse les 37%, au lieu d'une moyenne historique autour de 20-25%. C'est excessif, alors que la holding a nettement réduit son profil de risque, et retrouvé des marges de manoeuvre pour étoffer son portefeuille.?

Wendel se dit prêt à investir 2 milliards d'euros dans de nouveaux projets au cours des quatre prochaines années. En signe de confiance, le groupe augmentera cette année son dividende de 35%.

Nous sommes à l'achat sur Wendel.

Les cours de Wendel en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant